Quinzième dimanche ordinaire

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 10/07/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Le bon Samaritain prend des risques.  Il laisse l’aubergiste maître de toutes les dépenses.  Il lui dit : « prends ces deux pièces d’argent ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai ». Ce n’est pas prudent ce qu’il fait là. L’aubergiste pourrait en profiter pour offrir au voyageur maltraité le meilleur des services, le plus cher alors qu’une simple tartine suffirait.  Pis encore ! L’aubergiste pourrait en profiter pour faire de fausses factures. Comment le bon Samaritain pourrait-il vérifier si le voyageur a reçu la meilleure viande ou un simple bol de rollmops, car, à cette époque, il n’y avait pas de facture, pas de comptabilité. Alors oui ! le bon Samaritain a été bien imprudent.

Lire la suite

15ème dimanche ordinaire

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 10/07/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Parmi les nombreux commentaires qui vous ont été donnés, ou que vous avez pu lire, à propos de cette parabole du Bon Samaritain – tellement connue qu’elle est devenue une expression du langage courant – il y a fort à parier qu’on vous a martelé : être chrétien c’est être un « Bon Samaritain ».

Lire la suite

Quinzième dimanche du temps ordinaire

Auteur: Stéphane Braun
Date de rédaction: 10/07/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

"Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ? " C'est la question d'un docteur de la loi, d'un sage qui connaît bien la loi Juive et les écritures et qui a découvert en Jésus ce quelque chose de plus, de différent qui l'attire et l'interpelle.

Lire la suite

Quatorzième dimanche ordinaire

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 3/07/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Parcourir le long chemin de la vie avec un compagnon ou une compagne, voilà bien une réalité que beaucoup ne connaissent pas ou ne connaissent plus. Tant de gens vivent seuls et souffrent de cette solitude. Cette situation n’est pas toujours voulue. Elle peut être due à un décès, un départ, une séparation. Et le discours traditionnel de l4elgise sur la beauté du mariage ne fait que renforcer le sentiment d’exclusion de ces personnes seules.

Lire la suite

Treizième dimanche du temps ordinaire

Auteur: Stéphane Braun
Date de rédaction: 26/06/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

 

Voilà quelques étonnants récits de vocation !

Dans le 1er livre des Rois, près de 875 ans avant Jésus-Christ, nous entendons l’histoire un peu rocambolesque du prophète Elie qui doit choisir son successeur Elisée à la demande du Seigneur.

Lire la suite

Le saint sacrement

Auteur: Jean-Bertrand Madragule
Date de rédaction: 19/06/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Chers frères et sœurs,

Il est environ 23h aux Etats-Unis, le 20 juillet 1969, lorsque Neil Armstrong pose pour la première fois le pied sur la Lune. Alors que toute l’attention de millions de téléspectateurs se porte sur Armstrong, une scène insolite se passe dans le cockpit.

Lire la suite

Trinité

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 12/06/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

« Le Père, le Fils et le Saint-Esprit : pour moi, c’est un peu trop compliqué.  Je me limite à Jésus.  C’est déjà assez.  Le reste, cela le concerne.  C’est sa vie privée » C’est vrai.  La Trinité, c’est un peu comme une maison familiale.  On ne sait pas ce qui se passe derrière les murs, et cela vaut mieux.  Ce ne sont pas nos affaires, sauf que Jésus est venu pour cela sur terre : pour nous dire ce qui se passe entre lui, son Père et le Saint-Esprit.  Il est venu parmi nous justement parce qu’il était envoyé par son Père.  D’ailleurs, dans l’Evangile de Jean, Jésus parle tout le temps de celui qui l’a envoyé.  Et, quand il dit cela, il est un peu comme un jeune amoureux qui parle de sa bien-aimée : il en a plein la bouche.  Pour Jésus, Dieu le Père, c’est toute sa vie.  Il fait ce qu’Il lui dit, même la veille de sa mort : « que ta volonté soit faite ! » Mais il ne dit pas cela parce qu’il est écrasé par l’autorité dictatoriale de son Père, mais parce qu’il est tout entier porté par l’amour de son Père.  Grâce à cet amour, le Christ est capable de toutes les audaces, même celle de venir sur terre pour y mourir tout seul, trahi par ses meilleurs amis.

Lire la suite

La Sainte Trinité

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 12/06/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

J’ai toujours l’impression que, dans une homélie sur la Sainte Trinité, on attend le théologien, a fortiori le mathématicien, au tournant. Quel que soit le regard que l’on pose sur le Dieu trinitaire du christianisme, il semble que l’on doive toujours buter sur une explication qui se résume à 3 = 1.

Trois personnes divines, un seul Dieu. Le Père, le Fils, le Saint-Esprit, trois individualités distinctes, pourtant le même et unique Dieu. Me voici donc, théologien et mathématicien, au pied du mur.

Lire la suite

Pentecôte

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 5/06/22
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Esprit Saint, qui es-tu ? Telle est la question que nous pouvons tous nous poser.  Nous pouvons facilement imaginer ce qu’est un père et ce qu’est un fils.  Cela correspond à notre expérience. Mais un esprit, c’est impalpable, cela n’a pas de consistance, ce n’est pas une personne qu’on peut voir, saisir, toucher.  Et pourtant c’est à cause de l’Esprit Saint que les apôtres sont sortis de leur confinement.  Depuis plusieurs jours, plusieurs semaines, ils vivaient enfermés dans une petite pièce à l’étage, le Cénacle.  Ils avaient peur.  Ils n’osaient plus sortir.  Nous aussi, nous sommes restés pendant plusieurs mois enfermés à cause de la pandémie.  Et pourtant, maintenant encore, nous sommes enfermés par notre peur de la guerre et de ses conséquences économiques.  Nous avons besoin de l’Esprit Saint pour faire comme les apôtres, sortir de notre confinement de peurs et d’inquiétudes.

Lire la suite

Septième dimanche de Pâques

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 29/05/22
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Dans d’autres pays, c’est aujourd’hui que l’on fête l’Ascension. En Belgique nous l’avons célébrée jeudi. Ce qui nous donne ce dimanche « entre deux » … puisque dimanche prochain ce sera la Pentecôte. Un dimanche tellement « entre deux » qu’on peut se demander pourquoi soudainement ce coup de mou, de blues, ce grand retour en arrière au moment tragique de Pâques.

Lire la suite

7ème dimanche de Pâques

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 29/05/22
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

            L’Evangile d’aujourd’hui est un appel à l’unité et pourtant, quand Jésus lance cet appel, il a devant les apôtres qui sont tous bien différents.  Il y a Pierre qui est généreux et spontané.  C’est lui qui a proclamé à Césarée de Philippe que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu.  Il est comme une trompette qui sonne fort et clair.  Mais il est aussi celui qui, par trois fois, a trahi Jésus au cours de sa Passion.  Il était généreux, mais plus impulsif que réfléchi.  Il y a – et il ne faut pas l’oublier – Jacques et Jean, que l’évangile appelle les fils du tonnerre, sans doute parce qu’ils étaient colériques et sanguins.

Lire la suite

Ascension

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 26/05/22
Temps liturgique: Temps de Pâques
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Jésus ressuscité est monté au ciel.  Qu’est-ce que cela veut dire pour nous aujourd’hui ? Tout d’abord, que Jésus est un vrai, un bon pédagogue.  Une fois ressuscité, Il ne s’est pas précipité au ciel pour rejoindre son Père.  Il est apparu en premier lieu à Marie-Madeleine et aux autres femmes venues au tombeau le jour de Pâques.  Il est ensuite apparu à Pierre, aux apôtres et à différents disciples, dont ceux d’Emmaüs.  C’est à ceux qu’il a voulu tout d’abord apparaître parce qu’ils étaient capables d’entrevoir le mystère de la résurrection.  Ce n’était pas évident de croire en Jésus ressuscité.  Certains disciples auraient pu croire rencontrer un fantôme.  C’est ce qui s’était passé avec Thomas.  Il n’a pas voulu croire en la résurrection du Christ.  Il a voulu mettre son doigt dans les plaies du Ressuscité pour reconnaître ce miracle de la vie.  Seuls ceux qui avaient connu Jésus depuis le début, c’est-à-dire depuis le baptême, pouvaient avoir l’esprit préparé pour recevoir cette nouvelle réalité : Jésus est vraiment ressuscité.  Les disciples d’Emmaüs eux aussi eurent besoin d’une longue explication donnée par leur compagnon de voyage.  Et c’est finalement grâce au partage du pain eucharistique que leurs yeux se sont ouverts.

Lire la suite