Eucharistie

Temps liturgique

Année liturgique

Type de document

Auteur

Références

Type de document: Professions contemporaines

Je crois en toi, Père, qui nous as donné la vie, Qui nous as donné l’amour Et qui nous enseignes comment vivre en harmonie avec nous-mêmes.

Je crois en toi, Jésus-Christ, Qui as fait de nous des héritiers de ta parole. Tu nous laisses avec les merveilleux commandements De t’aimer et de nous aimer.

Je crois en toi, Esprit Saint, Qui veilles sur nous tous en nous protégeant Et nous gardes sous ton aile.

Je crois en toi, l’ami qui vis en moi, Toi que rendre heureux fait mon bonheur Toi qui donnes sens à ma vie Toi sans qui je ne serais rien.

Je crois aussi en toi, veilleur qui veilles en moi, Toi qui ne t’endormiras jamais et qui feras de moi un être qui se réalise, Je crois en toi, veilleur que je peux, aujourd’hui encore, Appeler Père, Fils et Esprit.

Type de document: Professions contemporaines

Avec tous nos frères et sœurs chrétiens, nous confessons que le Dieu unique est Père, au-delà de tout et de tous, Fils, s’approchant de tout et de tous, et Saint Esprit, au-dedans de tout et de tous.

Nous confessons que le Dieu trois fois Saint, tout autre et tout proche est mystère de Communication et de Communion, de justice et de Tendresse.

Comme nos frères et sœurs juifs, nous confessons que Dieu est le Créateur de l’univers et qu’il est Saint.

Et dans la différence, nous confessons que le Créateur s’est fait créature et que le Saint s’est incarné.

Comme nos frères et sœurs musulmans nous confessons que Dieu est le Tout-Puissant, le Parfait et l’Immortel.

Et dans la différence, nous confessons que le Tout-Puissant a accepté d’être fragile, que le Parfait a porté nos imperfections et que l’Immortel, par la mort et la résurrection de Jésus, a transfiguré notre mortalité.

Comme nos frères et sœurs hindous, nous confessons que Dieu est l’Un indescriptible.

Et dans la différence, nous confessons que son Unité est multiple et que le monde multiple ne se résorbe pas dans l’Un. Comme nos frères et sœurs bouddhistes, nous confessons que la Réalité ultime est inexprimable,

Et dans la différence, nous confessons que l’Inexprimable s’est exprimé et que l’Invisible a pris Visage.

Comme tous nos frères et sœurs en humanité, sans religion et de bonne volonté, nous confessons que les Droits de l’homme, de la femme et de l’enfant sont inaliénables.

Et dans la différence, nous confessons que l’humain est image du divin.

Avec les religions de l’Orient, nous confessons que Dieu est Silence et Souffle.

Et avec les religions juive et musulmane, que Dieu est Parole.

Et cette confession commune nous réjouit.

D’après Shafique KESHAVJEE, pasteur de l’Eglise Réformée, Lausanne.

Type de document: Professions contemporaines

Je crois en un Dieu unique
Il a créé tous les êtres, invisibles & visibles.
Je crois au Père créateur
Il a voulu que l’homme soit
responsable de la terre,
responsable de la vie
responsable de ses frères.
Je crois en un Dieu libre.
Il a créé la liberté en créant l’homme.
Je crois en Jésus, le Christ.
Il est venu parmi nous librement.
Il continue à nous parler sa parole d’amour.
Il continue à souffrir chaque jour la torture et l’assassinat.
Il a promis de rester avec nous
jusqu’à la fin des temps.
Il a promis de nous ressusciter avec lui.
Je crois en l’Esprit-Saint, Souffle de la vraie Vie.
Il nous libère du mensonge, de la peur, de la haine.
Je crois à l’Eglise que nous formons
au nom de Jésus Christ,
dans la Lumière, la Liberté et la Force de son Amour.
et cela pour toujours.
Amen.

Type de document: Professions contemporaines

Je crois à la vie nouvelle que rien ne pourra détruire ni la mort, ni le péché. Je le crois parce que je l’expérimente déjà dans le partage communautaire, qui doit s’ouvrir pour réaliser l’église universelle des croyants.

Je crois en l’Esprit qui m’ouvre aux autres - et me révèle à moi-même - à travers cette tension vers la communauté humaine.

Je crois en Jésus le Messie, en Lui, cette vie nouvelle a été manifestée à la perfection. Identifié à la Source de tout amour, Il est désormais le modèle de tout amour. Je crois que cet homme est vivant parce que ceux qui ont partagé son histoire, qui l’ont vu vivre, souffrir et mourir on fait l’expérience, après Sa mort, de cette vie "ressuscitée". Je crois, comme eux, que cet homme, visage de Dieu, né d’une femme, et seul Seigneur des humains, venait de Dieu.

Dans cette foi, je crois au Dieu-qu’il-appelait-son-Père, En qui je reconnais la Source de toute vie, le Créateur et la destinée du monde.


Type de document: Professions contemporaines

Je crois en la vie reçue gratuitement. Je crois en la Source de cette vie, Présence aimante qui nous accompagne depuis notre naissance jusqu’à notre mort et au-delà encore.

Je crois en la Création tout entière qui nous est prêtée : elle nous porte et nous nourrit. Je crois en l’être humain, homme, femme et enfant à qui cette création a été confiée. Nous en sommes les gérants et nous portons la responsabilité de la maintenir vivante et saine pour celles et ceux qui nous succéderont.

Je crois qu’en chacun d’entre-nous est déposée une plénitude qui ne demande qu’à être découverte et développée afin que nous portions des fruits de paix et de liberté, de bonté et de beauté.

Je crois que la force nous est donnée pour accomplir ce à quoi chacun d’entre-nous est appelé.

Je crois que l’Esprit agit en nous. Il vient nous libérer de nos peurs et de nos angoisses. Je crois que nos faiblesses nous apprennent l’humilité et nous invitent ainsi à ne juger personne.

Je crois que notre foi se renouvelle chaque jour : elle puise ses racines dans les chercheuses et les chercheurs de sens qui nous ont précédés. Elle est le fruit d’un lieu et d’une culture donnés. Elle est appelée à se transfigurer.

Je crois que le doute est nécessaire pour ne jamais nous sentir arrivés car tout chemin se fait en marchant.

Je crois qu’aucune tradition religieuse ou laïque ne détient la Vérité pleine et entière. Je crois au contraire que les religions et les sociétés de par leur incomplétude ont à travailler en solidarité pour défendre une éthique planétaire commune sans laquelle nous courrons à notre anéantissement.

Je crois enfin que ’’l’Homme passe l’Homme’’ car malgré toutes nos faiblesses, nos égoïsmes et nos manques nous portons en nous plus grand que nous.

Et cela m’est un émerveillement perpétuel.

Soutien

L’Ordre des Prêcheurs fait partie des Ordres mendiants de l’Eglise catholique. La Province de Belgique a toujours fait appel à la générosité de bienfaiteurs et de bienfaitrices pour accomplir au mieux sa mission. Cette partie du site nécessite de nombreuses ressources et a un coût important de maintenance. Si vous souhaitez soutenir la mission de l’Ordre sur internet, il vous suffit de verser votre contribution au compte:

Dominicains de Belgique ASBL
IBAN : 310-1143817-79
BIC : BBRUBEBB