J.S. Bach: Introduction à la Passion selon saint Jean

31 mars 2020 à 20h15
Dominicains de Bruxelles
Bernard De Cock

Bernard De Cock OP, professeur émérite au Lemmensinstituut, Leuven Avec les chapitres 18 et 19 de l’évangile de saint Jean, Bach exprime Jésus, le Christ, Sauveur qui vit particulièrement en lien avec son Père. Ici il n’est pas question du Christ souffrant, comme dans la passion selon saint Matthieu, mais de quelqu’un qui témoigne sans hésitation. Cette théologie reçoit une structure musicale appropriée. Avec des extraits et des exemples, l’introduction mettra en lumière le lien entre le texte de l’évangile et la composition musicale de la passion.

In de hoofdstukken 18 en 19 van zijn evangelie tekent Johannes geen lijdende Christus maar de ‘Koningszoon’, de redder, die zal delen in de heerlijkheid van de Vader. Bach zal hier niet ‘weinen und klagen’ en droeve emoties oproepen. Hij tekent indringend een sterke Jezus die stand houdt tegen zijn belagers. Aan de hand van luisterfragmenten en voorbeelden zal deze inleiding de muzikale en theologische compositie van Bach verduidelijken.

Contribution : 10 € mais gratuit pour ceux qui participent au concert.
Bijdrage : 10 € maar gratis voor wie het concert bijwoont.

Mots-clés: Forum Renaissance

Formation continue...

Où en est l'oecuménisme? 
par Guido Vergauwen

« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé» (Lc 12,49). Les questions que nous rencontrons sur la voie de l’œcuménisme ne sont actuelles que dans la mesure où le feu de Jésus en nous et parmi nous reste brûlant. L’œcuménisme n’est pas une matière de politique ecclésiastique. Il ne s’agit pas d’abord de « réparer » à travers les dialogues d’experts, dont les résultats ne sont à peine reçus par les Eglises, les fautes historiques qui ont fait naître les dénominations chrétiennes différentes.

Ce cahier de formation vous propose le texte de la conférence donnée en janvier 2019 à la communauté de Bruxelles par le frère Guido Vergauwen.