Wouter Dekoninck - Orgelmeditatie | Méditation d’orgue

Brusselse Orgels BSO vzw  | "Bruxelles Ses Orgues"asbl

& "European Cities of Historical Organs" (ECHO)

Brussel | Bruxelles

03 | 02  >    06 | 02  2017

 

 

 

 

 

 

 

 

concerts, bezoeken, ciné-concert, masterclasses, café-concert, lezing,

zie | voir

www.bruxellesses.org

 

Orgelmeditatie | Méditation d’orgue

Zondag 5 | 02 | 2017

17:30 > 18:15

Wouter Dekoninck

plays Mendelssohn, Brahms, Beethoven

and Schumann on the Van Bever organ

Entrance free

Dieu serait-il un romancier ?

Conférence d'Armel Job, écrivain belge, sur le thème : "Dieu serait-il un romancier ?" Une conception de Dieu qui laisse la plus grande place à la liberté humaine. 

Armel Job est un écrivain belge de langue française . Après ses études, il est engagé comme professeur de latin et de grec au séminaire de Bastogne.Il y enseigne pendant vingt-trois ans et en 1993, il en devient le directeur. Armel Job a reçu le prix du jury Giono en 2005 pour Les Fausses Innocences, un roman qui se déroule dans la partie germanophone de la Belgique. Armel Job a reçu le Prix de la Personnalité Richelieu 2007. Ce prix, attribué par l'ensemble des clubs belges et luxembourgeois du Richelieu international, récompense une personnalité pour sa contribution à la promotion de la langue et de la culture françaises. En 2011, il reçoit les deux prix en jeu, le Prix des délégués et le Prix des lycéens pour son roman paru en 2009 Tu ne jugeras point. Il est ainsi, avec Bernard Tirtiaux, l'un des rares auteurs à avoir été primé deux fois par les jeunes lecteurs du Prix des lycéens

Kerstzingen : thuis en onderweg


Dominicus Gent houdt van zingen. Zij hebben al jaren de traditie om op de zondag vóór Kerstmis samen advents- en kerstliederen te zingen. Oude en nieuwe. Kerstmis is altijd een populair christelijk feest geweest. Een kind dat ‘onderweg’ en in een vijandige omgeving geboren wordt, niets minder dan Gods komst onder eenvoudige mensen... het heeft altijd de verbeelding aangesproken. Getuige daarvan de prachtige volkse kerstmelodieën. De samenzang wordt afgewisseld met poëzie van hunker en vertrouwen. 
• Samenzang met Bernard de Cock 
• Voor kinderen met Mieke Danhieux 
• Poëzie gekozen door Guido Vanhercke

Zondag 18 december, 10.30 u tot 12 u Maria Gorettikerk, Blaisantvest 37, Gent Toegang: gratis

Existe-t-il des limites à la raison?

Après un rappel des notions évoquées à la séance précédente, nous discuterons de la notion d'existence et de sa prouvabilité ainsi que de la difficulté de définir Dieu. Nous examinerons ensuite les "preuves" de l'existence de Dieu les plus connues (saint Anselme, saint Thomas d'Aquin, Descartes, Leibniz et Gödel) et discuterons des problèmes qu'elles posent. On réfléchira enfin au sens de [Exode 3,14] : "Je suis celui qui suis."

Soirée Night Fever

La célébration

Habituellement le coup d’envoi de la soirée est donné avec des chants bien rythmés, une petite conférence ou une Eucharistie pour jeunes, où de nombreux bénévoles de l’équipe jeune et dynamique de Nightfever sont impliqués. Souvent, ces célébrations sont accompagnées par un groupe de musique.
Ensuite, alors que l’église est en cours de réorganisation pour le Nightfever, quelques jeunes vont introduire brièvement la soirée. Dans de nombreuses villes ce temps permet parfois de donner à quelqu’un la possibilité de partager et donner un tout petit témoignage de sa foi et de sa vie en tant que chrétien. Ce genre de témoignage montre souvent comment Dieu nous accompagne dans notre vie quotidienne.

Prière, méditation, chants, bougies

Et c’est à ce moment de la soirée que Nightfever commence réellement.
Vous recevrez une bougie à l’entrée de l’église que vous pouvez poser sur les escaliers à l’autel. Cette bougie symbolise votre intention, peu importe si c’est de la joie ou un remerciement, si vous êtes en deuil, si vous êtes soucieux, ou tout simplement bouleversé. Et même lorsque vous quittez l’église cette bougie continuera à brûler pour vous. Jésus-Christ lui-même sera présent sur l’autel sous la forme du pain de vie, signe de sa présence parmi nous. En fait, il est l’hôte de la soirée et Il nous invite à venir à Lui.
N’hésitez pas à choisir un lieu dans l’église où vous vous sentez à l’aise: vous pouvez soit prendre un siège ou vous agenouiller sur le sol devant les nombreuses bougies de l’escalier. Simplement en étant là-bas, vous êtes invité à profiter de la paix et de la tranquillité, d’impliquer librement votre esprit et de déverser votre cœur devant Dieu. La musique sera jouée et chantée par nos bénévoles tout au long de la veillée pour créer une atmosphère calme qui vous aidera à contempler dans la prière et à trouver la paix intérieure.

Adoration

Cette forme de prière simple et contemporaine nous permet un cœur à cœur avec notre Créateur.

« Adorer le Seigneur veut dire que devant lui nous sommes convaincus qu’il est le seul Dieu, le Dieu de notre vie, de notre histoire» et «cela a une conséquence dans notre vie : cela suppose de se dépouiller de beaucoup d’idoles petites et grandes que nous avons» et qui «empêchent d’adorer le Seigneur».
Pape François au cours de la messe, à Saint-Paul-hors-les-Murs, ce 14 avril 2013.

Le concept d’adoration est détaillé sur la page suivante : adoration.

Invitation
Beaucoup de nos bénévoles ont déjà connu l’amour de Dieu dans leur vie et ils ne veulent pas en garder le secret pour eux seuls. C’est pourquoi, au cours de Nightfever nous sortons dans les rues et sur les places de la ville pour délicatement inviter les gens à venir. Tout le monde est le bienvenu, même si c’est juste pour quelques minutes. Ceux qui acceptent cette invitation sont libres de profiter de Nightfever de la façon qu’ils préfèrent.

Le temps de la rencontre entre jeunes au « 42″

En milieu de soirée, nous ouvrons le pub des dominicains (le « 42″) à côté de l’église. C’est un lieu d’échange et de rencontre entre les jeunes qui prolonge l’expérience Nightfever dans l’église. Toutes les questions peuvent être abordées dans une atmosphère décontractée. Le pub ferme en fin de soirée vers 22h42 :-)

Télécharge le Flyer 42 Logos.

L’Initiative Nightfever
Nightfever est organisé par de jeunes chrétiens dont la foi est centrale dans leur vie et qui aspirent à créer des liens entre les individus, les paroisses et les communautés. Grâce à notre initiative, nous aimerions aborder les jeunes qui sont restés loin de l’église et de les rapprocher à nouveau de la foi. Tout devrait se passer sans aucune obligation, comme il est dit dans l’évangile de Jean « Venez et voyez » (Jn 1,46). NightFever est un réseau international (www.nightfever.org) qui collabore avec de nombreuses paroisses et communautés chrétiennes.

Al doende zin krijgen. Christelijk geloven hier en nu

Onze samenleving heeft zich losgewrikt van godsdienst en God. Islamtradities stellen godsdienst evenwel opnieuw centraal in het maatschappelijk debat. 
Twee sprekers dragen bij tot dit debat, elk vanuit hun eigen levensverhaal: ”Hoe kun je geëmancipeerde burger én gelovige christen zijn?” 
Antoinette Van Mossevelde werkt in de armoedebestrijding. 
Bernard de Cock is dominicaan en werkt in de pastoraal. Beiden zijn voorgangers in Dominicus Gent. 
Na hun uiteenzetting is er een gesprek vanuit de vragen en reacties van de aanwezigen.
Woensdag 23 nov 2016 20u 

Maria Gorettikerk 
Blaisantverst 37 Gent

Toegang: 8 euro – studenten gratis

La religion dans l’espace public

Quelle place pour la religion dans l’espace public ? En Belgique, une relation plus ou moins pacifiée entre la laïcité et l’Église catholique s’était établie, l’Église se faisant plutôt discrète. De tensions s’expriment aujourd’hui sur le sens de la laïcité : Les relgions peuvent-elles jouer un rôle positif dans la société ?

Les approches historico-critiques du texte coranique

Quatre samedis en octobre 2016, de 9h30 à 12h30
Tout croyant est appelé à vivre sa religion à partir du cœur de son message. Comment le musulman puise-t-il dans sa tradition religieuse ? Ce cours veut proposer quelques clés fondamentales pour comprendre ce qu’est cette religion, et par là mieux comprendre nos concitoyens musulmans dans un contexte de société tendu.
Inscription pour les quatre samedis : 30 €.

Night Fever à Saint Jean

La célébration

Habituellement le coup d’envoi de la soirée est donné avec des chants bien rythmés, une petite conférence ou une Eucharistie pour jeunes, où de nombreux bénévoles de l’équipe jeune et dynamique de Nightfever sont impliqués. Souvent, ces célébrations sont accompagnées par un groupe de musique.
Ensuite, alors que l’église est en cours de réorganisation pour le Nightfever, quelques jeunes vont introduire brièvement la soirée. Dans de nombreuses villes ce temps permet parfois de donner à quelqu’un la possibilité de partager et donner un tout petit témoignage de sa foi et de sa vie en tant que chrétien. Ce genre de témoignage montre souvent comment Dieu nous accompagne dans notre vie quotidienne.

Prière, méditation, chants, bougies

Et c’est à ce moment de la soirée que Nightfever commence réellement.
Vous recevrez une bougie à l’entrée de l’église que vous pouvez poser sur les escaliers à l’autel. Cette bougie symbolise votre intention, peu importe si c’est de la joie ou un remerciement, si vous êtes en deuil, si vous êtes soucieux, ou tout simplement bouleversé. Et même lorsque vous quittez l’église cette bougie continuera à brûler pour vous. Jésus-Christ lui-même sera présent sur l’autel sous la forme du pain de vie, signe de sa présence parmi nous. En fait, il est l’hôte de la soirée et Il nous invite à venir à Lui.
N’hésitez pas à choisir un lieu dans l’église où vous vous sentez à l’aise: vous pouvez soit prendre un siège ou vous agenouiller sur le sol devant les nombreuses bougies de l’escalier. Simplement en étant là-bas, vous êtes invité à profiter de la paix et de la tranquillité, d’impliquer librement votre esprit et de déverser votre cœur devant Dieu. La musique sera jouée et chantée par nos bénévoles tout au long de la veillée pour créer une atmosphère calme qui vous aidera à contempler dans la prière et à trouver la paix intérieure.

Adoration

Cette forme de prière simple et contemporaine nous permet un cœur à cœur avec notre Créateur.

« Adorer le Seigneur veut dire que devant lui nous sommes convaincus qu’il est le seul Dieu, le Dieu de notre vie, de notre histoire» et «cela a une conséquence dans notre vie : cela suppose de se dépouiller de beaucoup d’idoles petites et grandes que nous avons» et qui «empêchent d’adorer le Seigneur».
Pape François au cours de la messe, à Saint-Paul-hors-les-Murs, ce 14 avril 2013.

Le concept d’adoration est détaillé sur la page suivante : adoration.

Invitation
Beaucoup de nos bénévoles ont déjà connu l’amour de Dieu dans leur vie et ils ne veulent pas en garder le secret pour eux seuls. C’est pourquoi, au cours de Nightfever nous sortons dans les rues et sur les places de la ville pour délicatement inviter les gens à venir. Tout le monde est le bienvenu, même si c’est juste pour quelques minutes. Ceux qui acceptent cette invitation sont libres de profiter de Nightfever de la façon qu’ils préfèrent.

Le temps de la rencontre entre jeunes au « 42″

En milieu de soirée, nous ouvrons le pub des dominicains (le « 42″) à côté de l’église. C’est un lieu d’échange et de rencontre entre les jeunes qui prolonge l’expérience Nightfever dans l’église. Toutes les questions peuvent être abordées dans une atmosphère décontractée. Le pub ferme en fin de soirée vers 22h42 :-)

Télécharge le Flyer 42 Logos.

L’Initiative Nightfever
Nightfever est organisé par de jeunes chrétiens dont la foi est centrale dans leur vie et qui aspirent à créer des liens entre les individus, les paroisses et les communautés. Grâce à notre initiative, nous aimerions aborder les jeunes qui sont restés loin de l’église et de les rapprocher à nouveau de la foi. Tout devrait se passer sans aucune obligation, comme il est dit dans l’évangile de Jean « Venez et voyez » (Jn 1,46). NightFever est un réseau international (www.nightfever.org) qui collabore avec de nombreuses paroisses et communautés chrétiennes.

 

Waartoe (nog) Christen zijn?

Als het christendom voorgoed achter ons ligt, is het Evangelie ons dan geen stap vóór? 
DOMINIQUE COLLIN 
Dominicaan, filosoof en theoloog 
Christelijk geloven blijkt niet te rijmen met de waarden waarop een moderne samenleving stoelt. Alle redenen dus om afscheid te nemen? Volgens de hypothese van Collin vernieuwt geloven ons omdat het vrijheid, gelijkheid en broederlijkheid op een originele manier gestalte geeft. De voordracht is in het Frans, met vertaling.

Woensdag 12 okt 2016 20u 
Maria Gorettikerk 
Blaisantverst 37 Gent

Naissance de l’islam, son contexte

Un cours d’introduction à l’islam :
Quatre samedis en octobre 2016, de 9h30 à 12h30
Tout croyant est appelé à vivre sa religion à partir du cœur de son message. Comment le musulman puise-t-il dans sa tradition religieuse ? Ce cours veut proposer quelques clés fondamentales pour comprendre ce qu’est cette religion, et par là mieux comprendre nos concitoyens musulmans dans un contexte de société tendu.
Inscription pour les quatre samedis : 30 €.

Messe de rentrée académique [AUDIO]

La messe de rentrée académique "Logos" aura lieu ce mercredi 5 octobre 2016 à 19h.30 à la Collégiale Saint Jean l'Evangéliste. Elle sera présidée par Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège. Ensuite, la parole sera donnée au recteur de l'Université de Liège, le professeur Albert Corhay, et au directeur d'Helmo, monsieur Alexandre Lodez. Tous les étudiants et professeurs sont les bienvenus pour cette messe de rentrée de la pastorale Logos.

Pastorale Logos
Place Xavier Neujean, 42
4000 Liège
0497/42.00.24

www.projetlogos.be

 

 

 

 

 

Clés pour la lecture du Coran

Quatre samedis en octobre 2016, de 9h30 à 12h30
Tout croyant est appelé à vivre sa religion à partir du cœur de son message. Comment le musulman puise-t-il dans sa tradition religieuse ? Ce cours veut proposer quelques clés fondamentales pour comprendre ce qu’est cette religion, et par là mieux comprendre nos concitoyens musulmans dans un contexte de société tendu.
Inscription pour les quatre samedis : 30 €.

L’Évangile de Matthieu et l’Ancien Testament

Des quatre évangiles, celui de Matthieu est celui qui est le plus riche en références à l’Ancien Testament. André Wénin aidera à relire ces références et à en comprendre le sens et la portée théologique concernant l’image qu’il développe de la personne du Christ.

Célébration de 800 ans de vie dominicaine

L’église Saint Paul à Anvers est l’unique église dominicaine de notre pays qui ai survécu à la Révolution Française. C’est dans cette maison de prière superbement restaurée, où la spiritualité dominicaine se respire à travers architecture et mobilier que tous les amis des dominicains se donnent rendez-vous pour célébrer 800 ans de vie dominicaine.

10:30 : Bruno Cadoré, maître de l’Ordre des Prêcheurs, préside et prêche lors d’une Eucharistie solennelle (avec traduction simultanée).

 

Formation continue...

Où en est l'oecuménisme? 
par Guido Vergauwen

« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé» (Lc 12,49). Les questions que nous rencontrons sur la voie de l’œcuménisme ne sont actuelles que dans la mesure où le feu de Jésus en nous et parmi nous reste brûlant. L’œcuménisme n’est pas une matière de politique ecclésiastique. Il ne s’agit pas d’abord de « réparer » à travers les dialogues d’experts, dont les résultats ne sont à peine reçus par les Eglises, les fautes historiques qui ont fait naître les dénominations chrétiennes différentes.

Ce cahier de formation vous propose le texte de la conférence donnée en janvier 2019 à la communauté de Bruxelles par le frère Guido Vergauwen.