La culpabilité, une maladie chrétienne ?

La culpabilité, une maladie chrétienne
Ce mardi 4 novembre à 20h.15.

Quelles sont les racines bibliques du concept de culpabilité? Quels en sont les retentissements et les développements dans la spiritualité chrétienne? Aujourd'hui, ce concept est remis en question: une réévaluation est certainement nécessaire.

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Night Fever à Saint Jean

La célébration

Habituellement le coup d’envoi de la soirée est donné avec des chants bien rythmés, une petite conférence ou une Eucharistie pour jeunes, où de nombreux bénévoles de l’équipe jeune et dynamique de Nightfever sont impliqués. Souvent, ces célébrations sont accompagnées par un groupe de musique.
Ensuite, alors que l’église est en cours de réorganisation pour le Nightfever, quelques jeunes vont introduire brièvement la soirée. Dans de nombreuses villes ce temps permet parfois de donner à quelqu’un la possibilité de partager et donner un tout petit témoignage de sa foi et de sa vie en tant que chrétien. Ce genre de témoignage montre souvent comment Dieu nous accompagne dans notre vie quotidienne.

Prière, méditation, chants, bougies

Et c’est à ce moment de la soirée que Nightfever commence réellement.
Vous recevrez une bougie à l’entrée de l’église que vous pouvez poser sur les escaliers à l’autel. Cette bougie symbolise votre intention, peu importe si c’est de la joie ou un remerciement, si vous êtes en deuil, si vous êtes soucieux, ou tout simplement bouleversé. Et même lorsque vous quittez l’église cette bougie continuera à brûler pour vous. Jésus-Christ lui-même sera présent sur l’autel sous la forme du pain de vie, signe de sa présence parmi nous. En fait, il est l’hôte de la soirée et Il nous invite à venir à Lui.
N’hésitez pas à choisir un lieu dans l’église où vous vous sentez à l’aise: vous pouvez soit prendre un siège ou vous agenouiller sur le sol devant les nombreuses bougies de l’escalier. Simplement en étant là-bas, vous êtes invité à profiter de la paix et de la tranquillité, d’impliquer librement votre esprit et de déverser votre cœur devant Dieu. La musique sera jouée et chantée par nos bénévoles tout au long de la veillée pour créer une atmosphère calme qui vous aidera à contempler dans la prière et à trouver la paix intérieure.

Adoration

Cette forme de prière simple et contemporaine nous permet un cœur à cœur avec notre Créateur.

« Adorer le Seigneur veut dire que devant lui nous sommes convaincus qu’il est le seul Dieu, le Dieu de notre vie, de notre histoire» et «cela a une conséquence dans notre vie : cela suppose de se dépouiller de beaucoup d’idoles petites et grandes que nous avons» et qui «empêchent d’adorer le Seigneur».
Pape François au cours de la messe, à Saint-Paul-hors-les-Murs, ce 14 avril 2013.

Le concept d’adoration est détaillé sur la page suivante : adoration.

Invitation
Beaucoup de nos bénévoles ont déjà connu l’amour de Dieu dans leur vie et ils ne veulent pas en garder le secret pour eux seuls. C’est pourquoi, au cours de Nightfever nous sortons dans les rues et sur les places de la ville pour délicatement inviter les gens à venir. Tout le monde est le bienvenu, même si c’est juste pour quelques minutes. Ceux qui acceptent cette invitation sont libres de profiter de Nightfever de la façon qu’ils préfèrent.

Le temps de la rencontre entre jeunes au « 42″

En milieu de soirée, nous ouvrons le pub des dominicains (le « 42″) à côté de l’église. C’est un lieu d’échange et de rencontre entre les jeunes qui prolonge l’expérience Nightfever dans l’église. Toutes les questions peuvent être abordées dans une atmosphère décontractée. Le pub ferme en fin de soirée vers 22h42 :-)

Télécharge le Flyer 42 Logos.

L’Initiative Nightfever
Nightfever est organisé par de jeunes chrétiens dont la foi est centrale dans leur vie et qui aspirent à créer des liens entre les individus, les paroisses et les communautés. Grâce à notre initiative, nous aimerions aborder les jeunes qui sont restés loin de l’église et de les rapprocher à nouveau de la foi. Tout devrait se passer sans aucune obligation, comme il est dit dans l’évangile de Jean « Venez et voyez » (Jn 1,46). NightFever est un réseau international (www.nightfever.org) qui collabore avec de nombreuses paroisses et communautés chrétiennes.

Cours d'initiation à l'hébreu

Ce cours d’initiation à l’hébreu commencera ce mardi 14 octobre à 14h.

Il sera donné par le frère Claude Sélis et suivi de 6 autres, en principe aussi les mardis, pour entrer concrètement dans l’esprit de la langue, d’en savoir assez pour vérifier une traduction et avoir des éléments pour progresser ensuite par soi-même. A partir de décembre, ce cours sera suivi d’un séminaire consacré à une exégèse à base philologique de textes de l’Exode.

A present of colour and music

Mardi 10 octobre 2014
Quatorze musiciens dont huit organistes inaugurent les orgues Van Bever restaurées, de 18h.30 à 00h.15

Orgue et voix, saxophone jazz, guitare, court-métrage, improvisations & transcriptions. Programme  : Beethoven, Gabriel Fauré, Jehan Alain, Messiaen, César Franck,...

Avec la participation de Sébastien Willems, Wouter Deconninck, Nicolas De Troyer, Cindy Castillo, Madeleine Cordez, Benoît Mernier, Kristina Meganck, Joëlle Charlier, Ensemble l'Aube,...

 

Nocturne d'orgue

Vendredi 10 octobre 2014
Quatorze musiciens dont huit organistes inaugurent les orgues Van Bever restaurées, de 18h.30 à 00h.15

Orgue et voix, saxophone jazz, guitare, court-métrage, improvisations & transcriptions. Programme  : Beethoven, Gabriel Fauré, Jehan Alain, Messiaen, César Franck,...

Avec la participation de Sébastien Willems, Wouter Deconninck, Nicolas De Troyer, Cindy Castillo, Madeleine Cordez, Benoît Mernier, Kristina Meganck, Joëlle Charlier, Ensemble l'Aube,...

18:30 Ad Vesperam - Prière au crépuscule
Sébastien Willems, orgue
Choeur de l’Aube, dir. Thierry Ouedraogo
Les frères dominicains

19:00 Organ & Choral Works
Sébastien Willems, orgue
Choeur de l’Aube, dir. Thierry Ouedraogo
G. Pierné - Th. Atwood - G. Fauré

19:30 A Present of Music and Colour
Paintings of Peng Mei-Ling - Vernissage
Masako Honda, orgel
O. Messiaen, Méditations VI & VIII - Les eaux de la Grâce
_________

A 20h.30, vernissage de l'exposition "A present of music and colour", Peintures de Mei-Ling Peng (Taiwan)

20:45 Beethoven op orgel
Wouter Dekoninck, orgel
Transcriptie Sonate in Es, op. 27 nr 1

21:10 Sax & Organ
Vincent Alpaerts, sax
Nicolas de Troyer, organ
P. Creston - N. Beeckman - J. Alain

21:30 The 1910 connexion
Michel Goossens, orgel
A. de Boeck - Allegro con fuoco

21:50 Vox Humana

Peter Maus, orgel
Kristina Meganck, sopraan
R. Strauss - H. Wolf : transcripties - G. Weitz

22:45 L’orgue symphonique
Madeleine Cordez, orgue
C. Franck, Fantaisie en la maj.

23:10 Voix Célestes

Cindy Castillo, orgue
Joëlle Charlier, mezzo
J. Langlais - J. Jongen - L. Vierne

23:30 Jazz, vous avez dit jazz ?
Hervé Noirot, orgue
Guillaume Vierset, guitare

23:50 Casus Belli
Benoît Mernier, orgue
Improvisation sur le court-métrage de Yorgos Zois

Participation au choix à toute la soirée ou à une partie de celle-ci.
Deelname naar keuze voor de hele avond of voor een deel ervan.
Join us for the complete evening or just for part of the programme!!

Food and drinks available during breaks
Kleine restauratie beschikbaar tijdens de pauzes
Collation disponible pendant les entractes

Ticket NOCTURNE 15 € - Benefactors 50 €
- à l’entrée | bij de inkom | at the entrance
- réservations jusqu’au | reservaties tot : 7 | 10 | 2014
IBAN BE69 4264 1626 6178 Forum Renaissance
- e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Veuillez mentionner votre nom et le nombre de tickets
Vermeld a.u.b. uw naam en het aantal tickets
Please mention your name and the number of tickets

Messe de rentrée académique

La messe de rentrée académique "Logos" aura lieu ce mercredi 1er octobre  2014 à 19h.30 à la Collégiale Saint Jean l'Evangéliste. Elle sera présidée par Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège. A 20h.15, la parole sera donnée au recteur de l'Université de Liège, le professeur Albert Corhay. Tous les étudiants et professeurs sont les bienvenus pour cette messe de rentrée de la pastorale Logos.

Pastorale Logos
Place Xavier Neujean, 42
4000 Liège
0497/42.00.24

www.projetlogos.be

 

Rentrée académique
Pastorale Logos

1er octobre 2014

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

Chers Étudiants, chers Enseignants,

Chers Frères et Soeurs,

En ce début d’année académique, Jésus nous dit (Mt 11,25-30) : « Venez à moi et je vous procurerai le repos ». « Vous trouverez le repos pour vos âmes », ajoute-t-il, c’est-à-dire pour vos vies et votre psychè. Cette confiance en Jésus repose notre psychè. Or celle-ci est souvent agitée, en proie à beaucoup de sentiments divers, spécialement quand on affronte une nouvelle année d’étude. Le repos se trouvera dans l’accueil de Jésus dans notre vie et dans l’accueil du petit, à son exemple. Mais en particulier dans l’amitié, le doux joug de l’amitié, de l’attention aux autres.

1. Ici, dans cette église, maison de prière, nous assistons à une prière de Jésus : « En ce temps-là, Jésus prit la parole », nous dit l’évangéliste Matthieu. Littéralement, « dans cette occasion favorable », en ce kairos. C’est paradoxal : en effet, des villes comme Bethsaïde et Corazine viennent de rejeter Jésus. C’est ce que souvent nous vivons aujourd’hui : on rejette la foi chrétienne. Mais Jésus ne râle pas pour autant : il « proclame la louange de Dieu », il « avoue sa reconnaissance » !, en latin confiteor, avouer, reconnaître. Chose inattendue ! Il reconnaît l’action cachée de Dieu dans les petits : « Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé au tout-petits ». Jésus oppose deux catégories de personnes : ceux qui se prennent pour des sages et des savants ; et ceux qui ont un esprit d’enfance, de fragilité. Ici Jésus se réfère à ceux qui le suivent et lui sont reconnaissants : des blessés, des pécheurs, de petits employés, des pauvres… Ce sont les petites gens qui comprennent d’un coup l’importance de la foi dans la vie, parce que leur fragilité les pousse à chercher la confiance en Dieu.

J’en ai fait l’expérience dernièrement en visitant une maison de repos et de soin, avec une section spéciale pour les handicapés graves. J’ai pu admirer le dévouement du directeur, du personnel et des bénévoles envers les malades. J’entre dans une chambre et je découvre une femme africaine au corps tout déformé par un handicap de naissance ; elle ne par le pas clairement ; alors je lui dis quelques paroles, je lui explique que je suis l’évêque, et que je suis heureux de la rencontrer et de lui parler ; je lui caresse le front et je la bénis ; elle sourit et se tortille sur son lit. Puis elle émet quelque son et j’entends A A A. Je sors de la chambre. Le directeur me dit : « vous avez compris ce qu’elle a dit ? » Je réponds : « non, elle a juste émis quelques sons ! » « Pas du tout, répond le directeur ! Elle a dit : Alleluia ! Alleluia ! » Alors j’ai été étonné de la réaction d’amour de cette femme et encore plus étonné de la capacité de compréhension du directeur ! Ainsi on découvre la capacité de reconnaissance des tout petits !

2. Ensuite Jésus dévoile l’origine de cette prière paradoxale : sa relation de confiance à Dieu comme à un père. Ce mystère du petit et du fragile qui vit la reconnaissance est lié au mystère de Dieu comme Père. « Personne ne reconnaît (ne découvre : epigignôscô) le fils sinon le Père. » Jésus est bizarre. Donc Dieu seul reconnaît ce qui se passe en Jésus. Et « personne ne reconnaît (ne découvre, n’apprend à connaître) le Père sinon le fils et tout qui à qui il veut le révéler ». Donc Dieu est inconnu sinon grâce au Christ. Cela interpelle notre mentalité actuelle ; on se demande souvent : Qui est Dieu ? Où est Dieu ? Entend-il ma prière ? Jésus nous donne une réponse. Dieu est là où je découvre le petit, il me fait découvrir le petit. Le Christ lui-même se perçoit d’abord dans les petits, les nèpiois, ceux qui apprennent à connaître. C’est le mystère de l’union du Père et du fils : elle passe par la révélation aux petits.

3. Cette relation à Dieu change notre condition, elle est un « plus » énorme. Cette révélation débouche sur l’accueil de ceux qui peinent, qui sont lassés, fatigués (kopiôntes) et sont chargés. On voit ici un élargissement de la vision au monde entier. Nous à notre tour sommes invités à élargir notre horizon à tous ceux qui souffrent sur cette terre, à ne pas fermer les yeux ni notre cœur. Car à tous, Jésus procure le repos. Quel repos ? Farniente ? Pas vraiment : « Prenez sur vous mon joug », dit-il ; un joug peut être lourd : on parlait du joug de la Loi ; mais Jésus dit : mon joug. Il se substitue à la Loi. Ce joug est léger, mais il est utile : il sert à tirer un char ou une charrue ; il décuple les forces. Prendre sur soi le joug de Jésus, c’est prendre au sérieux sa parole, c’est ‘apprendre de lui’, traduit par ‘devenir ses disciples’. C’est ne pas se contenter de notre propre force ; c’est recevoir d’un autre. Un autre qui n’en impose pas, qui est « doux » et qui est humble en son cœur, au cœur humble.

4. Comme étudiants, comme enseignants, nous pouvons ainsi commencer l’année, le cœur léger, confiants dans notre petitesse et dans la force d’amour de Dieu. D’un point de vue personnel, vivons cette découverte que Jésus nous fait faire de notre fragilité et de notre faiblesse. Ainsi nous vivrons dans la reconnaissance ! D’un point de vue communautaire, recevons ce message ensemble. « Venez à moi », dit Jésus, au pluriel ! Cela nous invite à la solidarité. La communauté dominicaine, la pastorale Logos, nous invitent à vivre cette amitié et cette solidarité avec les petits. Remercions le Seigneur qui nous fait ainsi nous découvrir sous un jour nouveau ; et qui nous offre, ainsi qu’au monde entier, le repos de nos âmes et le joug léger de sa parole.

 

 

 

 

Rentrée du Pub The Blackfriars

L'équipe d'animation du pub dominicain de Louvain-la-Neuve  a le grand plaisir de vous inviter à la dixième rentrée du pub The Blackfriars, ce mardi 16 septembre 2014 dès 20h. Venez nombreux !

Au plaisir de vous revoir nombreux à cette occasion !

Pour l'équipe d'animation,
Stéphane Braun
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Beatles

Samedi 17 mai à 9h.30 : Dominique Lawalrée : Les Beatles !

En quoi la musique des Beatles est-elle remarquable ? Une soirée qui proposera un guide d’écoute pour une découverte assurée : the Beatles comme vous ne les avez jamais entendus !

Dominicains de Liège
Passage Bury, 2
4000 Liège

Catholicisme et Franc-Maçonnerie

Introduction par l’abbé Eric de Beukelaer (Curé UP Saint-Lambert, Doyen Liège, rive-gauche), modérateur du débat : « Nous sommes à quelques jours d’un important scrutin électoral pour la Wallonie, la Belgique et l’Europe. L’occasion de réfléchir à notre avenir commun dans un cadre non-partisan. D’où l’idée de se pencher sur la controverse historique qui sépare Francs-Maçons et Catholiques, deux acteurs majeurs de la fondation de notre pays. En ce début de XXI° siècle, quelles sont nos convergences et divergences ? A plus d’une reprise, je fus invité en loge maçonnique pour aborder pareil sujet. A chaque fois, l’ambiance fut respectueuse, ce qui permit des échanges de vues francs et parfois amicalement musclés. Je me suis dit que la démarche inverse serait également d’intérêt. Adrien Magnée, professeur honoraire de l’ULG en science des matériaux, accepte de se prêter à l’exercice et je lui en suis reconnaissant. Ce Liégeois est entré en loge, il y a bientôt 50 ans. Son témoignage est le fruit d’un parcours initiatique complet au sein de la franc-maçonnerie. Ayant, par ailleurs, épousé une catholique assumée, il n’est pas étranger au monde du religieux. La conférence est ouverte à tous : catholiques, croyants divers, agnostiques, athées… »
 
Lieu : La conférence se fera chez les dominicains de Liège, dans la collégiale Saint-Jean, juste à côté (place Xavier Neujean, 4000 Liège).
Timing : La conférence débute à 20h avec une présentation par l’orateur pendant 30 à 45 minutes, suivi d’un temps de questions/réponses. Vers 21h30 possibilité de prendre un verre pour poursuivre de façon plus informelle (à « l’espace 42 »).

La conférence est non-payante (sauf les verres en fin de soirée). Dans le fond de la salle un panier récoltera les éventuels dons, pour dédommager les dominicains qui nous accueillent.

Inscription : Il est recommandé de s’inscrire par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.), en vue de prévoir le lieu de la conférence en fonction du nombre de participants.

Collégiale Saint Jean
Place Xavier Neujean, 32
4000 Liège

Maître Eckhart : se vider ou se remplir de Dieu?

Mardi 13 mai 2014
Conférence à 20h. au couvent des dominicains de Bruxelles avec le frère Patrick Lens.

Maître Eckhart : se vider ou se remplir de Dieu?

Participation aux frais : 5€

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

A la recherche du bonheur !

Nous vous invitons à trois conférences grand public durant le temps pascal pour aborder la thématique du bonheur avec Jean-Michel Longneaux, chargé de cours à l'Université de Namur.

Mardi 6 mai à 20h.
Mardi 13 mai à 20h.
Mardi 27 mai à 20h.

Toutes nos conférences sont données à la Collégiale Saint Jean l'Evangéliste. Paf : 5€. Le cycle : 10€.
Gratuit pour les étudiants.

Les Beatles

Samedi 3 mai à 9h.30 : Dominique Lawalrée : Les Beatles !

En quoi la musique des Beatles est-elle remarquable ? Une soirée qui proposera un guide d’écoute pour une découverte assurée : the Beatles comme vous ne les avez jamais entendus !

Dominicains de Liège
Passage Bury, 2
4000 Liège

Les Beatles

Mardi 29 avril à 20h.15 : Dominique Lawalrée : Les Beatles !

En quoi la musique des Beatles est-elle remarquable ? Une soirée qui proposera un guide d’écoute pour une découverte assurée : the Beatles comme vous ne les avez jamais entendus !

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Neuvaine de la Sarte

Prenez et mangez ! Prenez et buvez !

Samedi 3 mai :

« L’art de recevoir »  (Le chêne de Mambré)  

Myriam Tonus, o.p.
Canthéon

Dimanche 4 mai :
« Le dernier repas du condamné »  (La dernière Cène) 
Dominique Martens
Chorale St Léonard

Lundi 5 mai :
« La gourmandise est une vertu »  (Les noces de Cana)

Frère Philippe Cochinaux, o.p.
Chorale de la Collégiale

Mardi 6 mai : 
« C’est à boire qu’il nous faut ! » (La samaritaine)

Frère Didier Croonenberghs, o.p.
Chorale de la Croix Rouge
à 14h00 : Célébration des Aînés et onction des malades   
Chorale « Resurrexit »

Mercredi 7 mai :
« Comment nourrir le monde avec 5 pains et 2 poissons »  (La multiplication des pains)
Pasteur Yolande Bolsenbroek
Chorale « la clé des chants » de Tihange  

Jeudi 8 mai :
«  L’eucharistie, qu’est-ce que c’est ? »  (La manne au désert)
Monseigneur Jean-Pierre Delville, évêque de Liège (à confirmer)
Chorale « Alors, je chante »  de Villers L’Evêque

Vendredi 9 mai :
« Le ciel est un banquet »  (Les invités au festin)  
Pierre-Louis François
Chorale Résonnance

Samedi 10 mai :
« On ne mange pas le petit Jésus  »  (Le discours sur le pain de vie)
Frère Ignace Berten, o.p.
Chorale Meli-Melo du Condroz

Dimanche 11 mai :
« C’est prêt ! … à table ! »  (La veuve de Sarepta)
Frère Raphaël Devillers, o.p.
Chorale Notre Dame de La Sarte

Festival Bach à Saint Jean

Voici le programme du festival Bach  :

Mercredi 16 avril,  20h30

Buxtehude : Membra Jesu Nostri
Ricercar Consort, Philippe Pierlot
Eglise St Jean de Herve
 
Mercredi 23 avril,  20h
Buxtehude, Bach, Rameau
Les Timbres (trio clavecin, viole de gambe, violon)
Collégiale St Jean de Liège
 
Vendredi 25 avril,  20h
Bach & Rameau
Pierre Hantaï (clavecin)
Collégiale St Jean de Liège
 
Dimanche 27 avril,  20h
De Frescobaldi à Buxtehude
Alice & Bernard Foccroulle, Annelies Decock, Lambert Colson
Eglise St Remacle de Spa

Duo Lavrenov en concert

Concert par la Duo Lavrenov à l'église Saint Jean l'Evangéliste à Liège.
Dans des oeuvres pour deux violons de Vivaldi, Spohr, Prokofiev.

Paf : 7€ - 5€ (prévente).

Collégiale Saint Jean l'Evangéliste
Place Xavier Neujean, 32
4000 Liège

Formation continue...

Où en est l'oecuménisme? 
par Guido Vergauwen

« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé» (Lc 12,49). Les questions que nous rencontrons sur la voie de l’œcuménisme ne sont actuelles que dans la mesure où le feu de Jésus en nous et parmi nous reste brûlant. L’œcuménisme n’est pas une matière de politique ecclésiastique. Il ne s’agit pas d’abord de « réparer » à travers les dialogues d’experts, dont les résultats ne sont à peine reçus par les Eglises, les fautes historiques qui ont fait naître les dénominations chrétiennes différentes.

Ce cahier de formation vous propose le texte de la conférence donnée en janvier 2019 à la communauté de Bruxelles par le frère Guido Vergauwen.