Foi d'athée? L'athéisme pour les nuls !

Atelier avec le frère Didier Croonenberghs à 9h.30. L'athéisme pour les nuls? Quelle signification donner à l'athéisme? "Je crois, viens au secours de mon manque de foi" (Mc 9:14)

Atelier du Passage
Passage Bury, 2
4000 Liège

Concert d'orgue

Mardi 12 mai, 20h00 : Concert d’orgue.

Olivier Latry quitte régulièrement les cimes de sa tribune parisienne afin d’inonder l’Europe et le monde de son talent absolument hors norme. En mai 2015, c’est une occasion particulière qui le conduit à Bruxelles : l’inauguration du grand orgue de l’Église des Dominicains. BOZAR MUSIC s’associe à cet événement, qui met en lumière la renaissance d’un des plus beaux instruments de la capitale. Œuvres d’Alexandre Pierre François Boëly, Denizot, César Franck, Alexandre Guilmant, Louis Vierne, et Improvisation

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Tickets : www.bozar.be 

Comment développer un dialogue de foi?

Mardi 5 mai, 20h15 :

Hicham Abdel Gawad, professeur de religion, et Emilio Platti, dominicain, islamologue, professeur émérite à la KUL et à l’UCL.

Les théologies chrétiennes et musulmanes, dans lesquelles s’incarne la foi, sont incompatibles dans leurs affirmations centrales : Jésus unique sauveur – Mohammed ultime prophète. Reconnaissant cette différence, sans chercher à la gommer, comment développer un véritable dialogue de foi ?

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Participation aux frais : 5€

Jésus unique sauveur?

Mardi 5 mai, 20h15 : Hicham Abdel Gawad, professeur de religion, et Emilio Platti, dominicain, islamologue, professeur émérite à la KUL et à l’UCL. 
             
Les théologies chrétiennes et musulmanes, dans lesquelles s’incarne la foi, sont incompatibles dans leurs affirmations centrales : Jésus unique sauveur – Mohammed ultime prophète. Reconnaissant cette différence, sans chercher à la gommer, comment développer un véritable dialogue de foi ?

Dominicains de Bruxelles 

Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

 

Méditations d'orgue

Orgelmeditaties    | Méditations d’orgue
Dominicanenkerk | Eglise des Dominicains

Renaissancelaan 40   1000 Brussel
Jubelpark               | Cinquantenaire
Elke zondagavond | Chaque dimanche soir
gratis toegang  18.00 h > 18.30 h  entrée gratuite

Juli | Juillet

5          Sébastien Willems
12        Cindy Castillo
19        Masako Honda
26        Arnaud Vande Cauter  

Augustus | Août

2          Mathias Lecomte
9          Michel Goossens
16        Masako Honda
23        Michel Goossens
30        Cindy Castillo

September | Septembre

6          Benjamin Prunet
13        Madeleine Cordez
20        Peter Maus
27        Nicolas De Troyer

Y a-t-il une vie avant la mort?

Nous vous invitons à trois conférences grand public durant le temps pascal pour aborder la thématique de la mort avec les frères Philippe Cochinaux et Dominique Collin.

Mardi 28 avril à 20h.
Mardi 5 mai à 20h.
Mardi 12 mai à 20h.

Toutes nos conférences sont données à la Collégiale Saint Jean l'Evangéliste. Paf : 5€. Le cycle : 10€.
Gratuit pour les étudiants.

Neuvaine de la Sarte

Samedi 2 mai :
« Ils s’appelaient les disciples de la Voie »
Mme Myriam Tonus, o.p.
Animation Dominique Lawalrée

Dimanche 3 mai : « L’exode ! Une traversée du désert qui nous ouvre un passage » 
Mme Dominique Olivier, o.p.
Chorale Meli-Melo du Condroz

Lundi 4 mai : « Accident sur la route » 
Frère Philippe Cochinaux, o.p.
Chorale de la collégiale

Mardi 5 mai : « Abraham : destination inconnue »   
Pasteur Jean-Paul Lecomte
Chorale de la Croix Rouge
à 14h00 : Célébration des Aînés et onction des malades
Chorale « Resurrexit »

Mercredi 6 mai : « Les aléas du parcours »
Frère Patrick Gillard, o.p.
Chorale « La clef des champs » de Tihange

Jeudi 7 mai    : « Lève-toi et marche » 
Frère Didier Croonenberghs, o.p.
Chorale « Accroche Cœur »

Vendredi 8 mai    : « Allez sur tous les chemins! »
Sœur Marie-Pascale, o.p.
Chorale « Alors je chante »

Samedi 9 mai  : « Direction Emmaüs  »
Frère Ignace Berten, o.p.
C
horale de St Léonard

Dimanche 10 mai : « Je suis le chemin »
Frère Raphaël Devillers, o.p.
Chorale Notre-Dame de La Sarte

Faits et gestes de Jésus

Faits et gestes de Jésus, lectures de l’évangile de Marc avec le frère Dominique Collin, dominicain. Une série de deux ateliers du passage ces samedis 25 avril et 6 juin de 9h.30 à 12h.. Inscription souhaitée : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le passage (derrière la collégiale Saint Jean).
Passage Bury, 2
4000 Liège

Sur les pas d'Edith Stein

1er jour :

Départ en car pour Aix-la-Chapelle en passant par Ath, Mons, Namur, Liège et Eupen. Exposé sur le thème suivi d’une visite guidée de la cathédrale d’Aix-la- Chapelle construite à l’époque de Charlemagne et inspirée par les églises de l’Empire romain d’Orient. Repas libre. Découverte de la cathédrale de Cologne, chef-d’oeuvre de l’art gothique dont la construction réclama plus de 600 ans. Installation pour 2 nuits à l’hôtel Ibis (2* normes locales) de Frechen, à la périphérie de Cologne.

2ème jour :

Matinée spirituelle à la découverte du Carmel où Edith Stein rentre en 1933, pour incarner un «grand amour» alors que l’antisémitisme se développe. Témoignage de la prieure, exposé et eucharistie. Visite guidée du centre de documentation sur le nazisme, le plus grand mémorial local de toute l’Allemagne consacré aux victimes du national-socialisme. Temps de détente dans les rues à l’ombre de la cathédrale.

3ème jour :

Départ pour le Carmel de Echt aux Pays- Bas en suivant les pas de soeur Thérèse- Bénédicte de la Croix, obligée de fuir sa communauté de Cologne pour ne pas la mettre en danger et arrêtée par les SS en 1942. Découverte d’un petit musée qui évoque son passage à Echt. Participation à l’eucharistie avec la communauté locale et exposé de conclusion. Visite commentée à Maastricht de la Basilique St-Servaas et de son trésor.

Retour en Belgique.

Organisé pour le diocèse de Liège par les Pèlerinages Namurois a.s.b.l. - Lic. A5332
Rue du Séminaire, 6 à 5000 Namur Tél. : 081.22 19 68 - Fax : 081.22.02.86
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.pelerinages-namurois.be

La peur de l’autre. Repli identitaire en christianisme et en Islam

Mardi 3 mars, 20h15 :

Nadia Fadil, socilogue à la KULeuven et Vincent Legrand Legrand, islamologue et professeur à l’UCL :
La peur de l’autre. Repli identitaire en christianisme et en Islam

Les musulmans, dans leurs pays d’origine, se sentent humiliés par l’histoire de la colonisation et le souvenir perdu d’une grande civilisation ; ici, ils ne se sentent pas accueillis ni reconnus : ils affirment leur identité et leur différence. Les chrétiens sont bousculés par une présence musulmane croissante, mais aussi par la laïcisation de la société et ils se sentent menacés dans leur identité : ils peuvent être tentés d’une affirmation plus intransigeante. Des éléments d’analyse.

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Participation aux frais : 5€

Liberté, égalité, propriété : une équation possible ?

Forum Renaissance, mardi 27 janvier à 20h15

Liberté, égalité, propriété : une équation possible ? Conversation entre deux chrétiens.

Depuis les années 1980, les inégalités se creusent partout en Europe, à  tel point que certains disent qu’il est urgent d’inverser le mot d’ordre de la Révolution Française: moins de liberté et plus d’égalité et de fraternité. Ou pour le dire autrement: moins de propriété et plus de solidarité. La propriété est-elle un droit sacré et absolu, comme disent certains, ou est-elle un vol, comme le disent d’autres ?

Nicolas Bardos, économiste, et Ignace Berten, théologien en débattent. La rencontre est modérée par Christof Grootaers (coordinateur d’Axcent, association pluraliste traitant des questions socio-économiques).

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Participation aux frais : 5€

Election du Provincial de Belgique

Le fr. Philippe Cochinaux est né le 19 avril 1962 à Wilrijk en Belgique. Il est le second d'une famille de quatre enfants. Après ses premières années, dans la région d'Anvers, la famille déménagea à Leuven puis à Braine-l'Alleud où il fit ses études secondaires au Collège Cardinal Mercier. Durant ses études de droit (Namur puis Louvain), il entra dans l'Ordre en 1984 et fit son noviciat à Strasbourg. Il a été ordonné prêtre le 24 juin 1990 par Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran qui sera lâchement assassiné le 1er août 1996.  Le frère Philippe termina ensuite ses études de droit, fit une formation complémentaire en philosophie. En 1988, il partit étudier la théologie à Oxford en Angleterre et obtint son diplôme en 1992. En février 2004, il défendit une thèse de doctorat sur la théodicée de John Hick à l'université de Louvain-la-neuve.

En 1990 et 1992, le fr. Philippe a travaillé comme aumônier à Covenant House (New York) auprès des enfants de la rue, jeunes drogués et prostitués. Lorsqu'il était jeune domincain, il avait déjà travaillé à la prison de Nivelles en tant qu'assistant-aumônier.

De retour en Belgique fin 1992, il devient assistant au Centre de Philosophie du Droit de Louvain-la-Neuve. Il travaillera ensuite comme chercheur auprès de la Conférence des Recteurs Européens (CRE) et de la Table Ronde des industriels européens (ERT). En 1995, avec le Pr. Philippe de Woot, il publiera "Education for Europeans, Towards the Learning Society". Depuis lors, le frère Philippe a publié d'autres livres aux Editions Fidélité-Salvator: Chemins vers le Bonheur (2005), Fragments de Bonheur (2006), Promesses de Bonheur (2007); et aux Editions Fidélité: Le corps (2005), L'éthique (2008).

Durant ces années, le fr. Philippe donnera des cours de Morale fondamentale et Morale sexuelle au Centre d'Etudes Institutionnelles de Lille ainsi que des séminaires aux Etats-Unis (New-York, Washington, Fort Lauderdale, Houston, New Orleans, Hollywood et Anchorage) et au Canada (Toronto). De 1997 à 2006, il a également donné ce cours un mois par an aux frères en formation à Kigali (Rwanda) et à Bujumbura (Burundi). Aujourd'hui à l'université catholique de Louvain, il est chargé de cours invité à la Faculté de Psychologie où il assure le cours de Sciences Religieuses. De 2004 à 2006, il a donné un cours de pastorale à la Faculté de Théologie de cette même université.

En termes d'activités pastorales, de septembre 1996 à août 2006, le frère Philippe a été membre de l'équipe pastorale des paroisses Ste Croix et St Etienne à Rixensart. Il a également prêché des retraites pour jeunes rhétoriciens en séjour à la communauté dominicaine de Froidmont (Rixensart), et continue d'animer des week-ends pour fiancés et pour couples. De août 2006 à septembre 2009, il était membre de l'aumônerie des Cliniques Saint-Luc à Bruxelles. Depuis septembre 2009, il a intégré la pastorale des étudiants de Liège.  En juin 2010, il est devenu rédacteur en chef de la RadioTélé des Médias catholiques et présente sur la Une (RTBF) les émissions « Il était une foi ».  Depuis septembre 2011, il est également journaliste et directeur de RCF-Liège où il anime plusieurs émissions.

Le 15 février 2001, le fr. Philippe avait été élu prieur de la communauté de Froidmont. Il démissionna de cette fonction lorsqu'il a été élu Vicaire général des dominicains de Belgique-Sud le 31 octobre 2002. Il a été réélu à cette fonction le 11 novembre 2006 et a terminé son second mandat le 29 décembre  2010. Il a été élu Provincial de Belgique sud le 27 décembre 2014.

 

La culpabilité, une maladie chrétienne ?

La culpabilité, une maladie chrétienne
Ce mardi 4 novembre à 20h.15.

Quelles sont les racines bibliques du concept de culpabilité? Quels en sont les retentissements et les développements dans la spiritualité chrétienne? Aujourd'hui, ce concept est remis en question: une réévaluation est certainement nécessaire.

Dominicains de Bruxelles
Avenue de la Renaissance, 40
1000 Bruxelles

Night Fever à Saint Jean

La célébration

Habituellement le coup d’envoi de la soirée est donné avec des chants bien rythmés, une petite conférence ou une Eucharistie pour jeunes, où de nombreux bénévoles de l’équipe jeune et dynamique de Nightfever sont impliqués. Souvent, ces célébrations sont accompagnées par un groupe de musique.
Ensuite, alors que l’église est en cours de réorganisation pour le Nightfever, quelques jeunes vont introduire brièvement la soirée. Dans de nombreuses villes ce temps permet parfois de donner à quelqu’un la possibilité de partager et donner un tout petit témoignage de sa foi et de sa vie en tant que chrétien. Ce genre de témoignage montre souvent comment Dieu nous accompagne dans notre vie quotidienne.

Prière, méditation, chants, bougies

Et c’est à ce moment de la soirée que Nightfever commence réellement.
Vous recevrez une bougie à l’entrée de l’église que vous pouvez poser sur les escaliers à l’autel. Cette bougie symbolise votre intention, peu importe si c’est de la joie ou un remerciement, si vous êtes en deuil, si vous êtes soucieux, ou tout simplement bouleversé. Et même lorsque vous quittez l’église cette bougie continuera à brûler pour vous. Jésus-Christ lui-même sera présent sur l’autel sous la forme du pain de vie, signe de sa présence parmi nous. En fait, il est l’hôte de la soirée et Il nous invite à venir à Lui.
N’hésitez pas à choisir un lieu dans l’église où vous vous sentez à l’aise: vous pouvez soit prendre un siège ou vous agenouiller sur le sol devant les nombreuses bougies de l’escalier. Simplement en étant là-bas, vous êtes invité à profiter de la paix et de la tranquillité, d’impliquer librement votre esprit et de déverser votre cœur devant Dieu. La musique sera jouée et chantée par nos bénévoles tout au long de la veillée pour créer une atmosphère calme qui vous aidera à contempler dans la prière et à trouver la paix intérieure.

Adoration

Cette forme de prière simple et contemporaine nous permet un cœur à cœur avec notre Créateur.

« Adorer le Seigneur veut dire que devant lui nous sommes convaincus qu’il est le seul Dieu, le Dieu de notre vie, de notre histoire» et «cela a une conséquence dans notre vie : cela suppose de se dépouiller de beaucoup d’idoles petites et grandes que nous avons» et qui «empêchent d’adorer le Seigneur».
Pape François au cours de la messe, à Saint-Paul-hors-les-Murs, ce 14 avril 2013.

Le concept d’adoration est détaillé sur la page suivante : adoration.

Invitation
Beaucoup de nos bénévoles ont déjà connu l’amour de Dieu dans leur vie et ils ne veulent pas en garder le secret pour eux seuls. C’est pourquoi, au cours de Nightfever nous sortons dans les rues et sur les places de la ville pour délicatement inviter les gens à venir. Tout le monde est le bienvenu, même si c’est juste pour quelques minutes. Ceux qui acceptent cette invitation sont libres de profiter de Nightfever de la façon qu’ils préfèrent.

Le temps de la rencontre entre jeunes au « 42″

En milieu de soirée, nous ouvrons le pub des dominicains (le « 42″) à côté de l’église. C’est un lieu d’échange et de rencontre entre les jeunes qui prolonge l’expérience Nightfever dans l’église. Toutes les questions peuvent être abordées dans une atmosphère décontractée. Le pub ferme en fin de soirée vers 22h42 :-)

Télécharge le Flyer 42 Logos.

L’Initiative Nightfever
Nightfever est organisé par de jeunes chrétiens dont la foi est centrale dans leur vie et qui aspirent à créer des liens entre les individus, les paroisses et les communautés. Grâce à notre initiative, nous aimerions aborder les jeunes qui sont restés loin de l’église et de les rapprocher à nouveau de la foi. Tout devrait se passer sans aucune obligation, comme il est dit dans l’évangile de Jean « Venez et voyez » (Jn 1,46). NightFever est un réseau international (www.nightfever.org) qui collabore avec de nombreuses paroisses et communautés chrétiennes.

Cours d'initiation à l'hébreu

Ce cours d’initiation à l’hébreu commencera ce mardi 14 octobre à 14h.

Il sera donné par le frère Claude Sélis et suivi de 6 autres, en principe aussi les mardis, pour entrer concrètement dans l’esprit de la langue, d’en savoir assez pour vérifier une traduction et avoir des éléments pour progresser ensuite par soi-même. A partir de décembre, ce cours sera suivi d’un séminaire consacré à une exégèse à base philologique de textes de l’Exode.

Formation continue...

Où en est l'oecuménisme? 
par Guido Vergauwen

« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé» (Lc 12,49). Les questions que nous rencontrons sur la voie de l’œcuménisme ne sont actuelles que dans la mesure où le feu de Jésus en nous et parmi nous reste brûlant. L’œcuménisme n’est pas une matière de politique ecclésiastique. Il ne s’agit pas d’abord de « réparer » à travers les dialogues d’experts, dont les résultats ne sont à peine reçus par les Eglises, les fautes historiques qui ont fait naître les dénominations chrétiennes différentes.

Ce cahier de formation vous propose le texte de la conférence donnée en janvier 2019 à la communauté de Bruxelles par le frère Guido Vergauwen.