Film: Calvary

17 mars 2020 à 19h30
Dominicains de Bruxelles

Anton Milh OP présente le film de Michael McDonagh (2014), il introduit à ses dimensions spirituelles et théologiques et anime un échange. La vie du père James est brusquement bouleversée par la confession d’un mystérieux membre de sa paroisse, qui le menace de le tuer. Alors qu’il s’efforce de continuer à s’occuper de sa fille et d’aider ses paroissiens à résoudre leurs problèmes, le prêtre sent l’étau se refermer sur lui, sans savoir s’il aura le courage d’affronter le calvaire qui l’attend. Inscription obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; maximum 20 participants.

J.S. Bach: Introduction à la Passion selon saint Jean

31 mars 2020 à 20h15
Dominicains de Bruxelles
Bernard De Cock

Bernard De Cock OP, professeur émérite au Lemmensinstituut, Leuven Avec les chapitres 18 et 19 de l’évangile de saint Jean, Bach exprime Jésus, le Christ, Sauveur qui vit particulièrement en lien avec son Père. Ici il n’est pas question du Christ souffrant, comme dans la passion selon saint Matthieu, mais de quelqu’un qui témoigne sans hésitation. Cette théologie reçoit une structure musicale appropriée. Avec des extraits et des exemples, l’introduction mettra en lumière le lien entre le texte de l’évangile et la composition musicale de la passion.

In de hoofdstukken 18 en 19 van zijn evangelie tekent Johannes geen lijdende Christus maar de ‘Koningszoon’, de redder, die zal delen in de heerlijkheid van de Vader. Bach zal hier niet ‘weinen und klagen’ en droeve emoties oproepen. Hij tekent indringend een sterke Jezus die stand houdt tegen zijn belagers. Aan de hand van luisterfragmenten en voorbeelden zal deze inleiding de muzikale en theologische compositie van Bach verduidelijken.

Contribution : 10 € mais gratuit pour ceux qui participent au concert.
Bijdrage : 10 € maar gratis voor wie het concert bijwoont.

J.S. Bach: Passion selon saint Jean

03 avril 2020 à 20h00
Dominicains de Bruxelles

Hildebrandt Consort, direction Wouter Dekoninck De directe, interactieve recitatieven tussen evangelist en koor, de contemplatieve aria’s en de beschouwende koralen ontvouwen zich als een meesterlijk architecturaal plan voor de luisteraar en voeren hem naar compositorische, structurele en dramatische hoogtes. Bach schiep in 1724 met zijn JohannesPassion een mijlpaal in de muziekgeschiedenis en een loutering voor de menselijke ziel. Hildebrandt Consort & Wouter Dekoninck doorgronden het werk met een intieme bezetting van 9 zangers en 11 instrumentalisten. Les récitatifs directs et interactifs entre l’évangéliste et le chœur, les arias contemplatifs et les chorals méditatifs se déploient tels un plan architectural magistral pour l’auditeur, qu’ils emmènent vers des sommets compositionnels, structurels et dramatiques. Avec sa « Passion selon saint Jean », composée en 1724, Bach a posé un jalon dans l’histoire de la musique et produit une création purificatrice pour l’âme humaine.

Lire la suite

Être catholique et franc-maçon

20 avril 2020 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Michel Mathy et Gérard Leroy Pour la majorité des catholiques, il y a antinomie totale entre Église et franc-maçonnerie. Il y a pourtant toujours eu des catholiques francs-maçons. Nous donnons la parole à deux croyants qui ne cachent pas leur appartenance à la fois à l’Église et à une loge. Nous leur avons posé la question  : comme croyants, que vous apporte cette double appartenance ? Quelles en sont les richesses et les difficultés propres ?

Vivre le deuil

05 mai 2020 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Jean-Michel Longneaux, anthropologue, professeur à l’université de Namur L’épreuve du deuil est bien davantage qu’un moment triste par lequel on passe à l’occasion de la mort d’un être cher. S’y dévoile ce qui reste de nous quand on a tout perdu. Nous sommes alors reconduits au processus de la vie qui consiste à accepter de mourir à ce que nous ne sommes plus pour renaître à ce que la vie a fait de nous.

Croire pour les nuls? 4 / 5

16 mai 2020 à 10h30 - 13h30
Dominicains de Bruxelles

Croire pour les nuls ?

Y aurait-il des nuls dans la foi?
Atelier groupe permanent

Objectif : approfondir et échanger ce que nous voulons vivre et croire. Pour la génération des moins de 40 ans : les doutes, les questions et les désirs que nous n’avons pas osé exprimer ou penser au sujet de notre foi. Pour cela, un groupe de partage, chaque réunion sur un thème ou une expérience vécue. Tous les 2 mois, un samedi midi de 10 h 30 à 13 h 30 : Brunch en silence - introduction - échanges - prière.

Animation : Mark Butaye OP avec l’apport de différents frères, soeurs et laïcs dominicains.

Début : le 14 décembre 2019 et ensuite les 18 | 01 | 2020 ;
14 | 03 | 2020 ; 16 | 05 | 2020 et le weekend du 27 | 06 (matin)
au 28 | 06 (midi ) dans un lieu de silence en ‘province’.
Inscription pour la série : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
On se partage les frais du brunch.

FORUM RENAISSANCE  2019-2020

Avenue de la Renaissance, 40 - 1000 Bruxelles

Une Europe politique, seul avenir pour l’Union Européenne

19 mai 2020 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Pierre Defraigne, ancien directeur général honoraire à la Commission européenne, et Ignace Berten OP théologien L’Union Européenne est aujourd’hui divisée, elle ne sait plus où elle va. De ce fait elle a de moins en moins de poids dans les affaires internationales et devient toujours davantage le jouet de la mondialisation. Seul un sursaut proprement politique permettant des options communes sur le modèle de société tout en respectant les identités nationales, peut éviter un éclatement. Cet impératif politique est aussi un enjeu pour le croyant. Il y a des raisons d’espérer.

Formation continue...

Où en est l'oecuménisme? 
par Guido Vergauwen

« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé» (Lc 12,49). Les questions que nous rencontrons sur la voie de l’œcuménisme ne sont actuelles que dans la mesure où le feu de Jésus en nous et parmi nous reste brûlant. L’œcuménisme n’est pas une matière de politique ecclésiastique. Il ne s’agit pas d’abord de « réparer » à travers les dialogues d’experts, dont les résultats ne sont à peine reçus par les Eglises, les fautes historiques qui ont fait naître les dénominations chrétiennes différentes.

Ce cahier de formation vous propose le texte de la conférence donnée en janvier 2019 à la communauté de Bruxelles par le frère Guido Vergauwen.