Un nouveau Maître de l'Ordre pour les dominicains

Le Chapitre Général de Biên Hòa au Vietnam a élu ce samedi 13 juillet 2019 le frère Gerard  Francisco Timoner comme nouveau Maître de l'Ordre des Prêcheurs. Que notre prière et notre soutien fraternel l'accompagnent dans sa charge !

Gerard Francisco P. TIMONER III, O.P.

Gerard Timoner est né le 26 janvier 1968 et est originaire de Daet (Camarines Norte) aux Philippines. Il a été ordonné prêtre en 1995 et a obtenu son baccalauréat en philosophie du Centre dominicain d'études internationales des Philippines en 1991. Il a obtenu son baccalauréat en théologie de l'Université Saint Thomas de Manille en 1994. Il a par ailleurs terminé sa licence en théologie à l'Université catholique de Nijmegen aux Pays-Bas.

Le frère Gerard Timoner a été vice-recteur aux affaires religieuses et recteur du Séminaire central de l'UST (Université Saint Thomas) de 2007 à 2012, et provincial des Philippines. 

En 2014, le Pape François l'a nommé à la Commission théologique internationale du Vatican, créée par le Pape Paul VI en 1969 pour examiner les questions doctrinales. Le frère Gérard Timoner est le quatrième Philippin à se joindre à la Commission théologique internationale pour un mandat de cinq ans et est le seul membre philippin de la Commission qui conseille le pape François. En février 2017, il a été nommé en 2017 socius du Maître de l'Ordre pour l'Asie-Pacifique.

Il a été élu Maître de l'Ordre des Prêcheurs ce 13 juillet 2019 lors du chapitre général de Bien Hoa au Vietnam. Il est le premier asiatique à avoir été élu cette charge.

P. Gerard Francisco P. TIMONER III, O.P.

Het generaal kapittel, gehouden te Biên Hòa in Viëtnam, heeft deze zaterdag 13 juli 2019 broeder Gerard Timoner gekozen tot nieuwe Magister van de Orde der Predikbroeders. Moge ons gebed en onze broederlijke steun hem begeleiden in zijn werk!

Gerard Timoner
werd op 26 januari 1968 geboren te Daet, Camarines Norte op de Filippijnen. In 1995 werd hij tot priester gewijd. In 1991 behaalde hij zijn bachelordiploma filosofie aan het Dominicaans Centrum voor Internationale Studies op de Filippijnen. In 1994 behaalde hij zijn bachelordiploma theologie aan de University of Santo Tomas (UST) in Manila. Hij deed vervolgens bijkomende studies theologie te Nijmegen.

Broeder Gerard Timoner was van 2007 tot 2012 vicerector voor religieuze zaken en rector van het Centraal Seminarie van de UST. In 2014 benoemde paus Franciscus hem tot lid van de Internationale Theologische Commissie van het Vaticaan, die in 1969 door paus Paulus VI werd opgericht om doctrinele kwesties te onderzoeken.

Broeder Gerard Timoner is het vierde Filippijnse lid van deze Internationale Theologische Commissie en is het enige Filippijnse lid van de Commissie dat paus Franciscus adviseert. In februari 2017 werd hij benoemd tot socius van de Magister van de Orde voor Azië-Stille Oceaan.

Op 13 juli 2019 werd hij op het algemeen kapittel van Biên Hòa in Viëtnam verkozen tot Magister van de Orde der Predikbroeders. Hij is de eerste Aziaat die deze functie bekleedt.

 

Quelle espérance pour aujourd'hui?

Quelle espérance pour aujourd'hui?
Rencontre avec Timothy Radcliffe

Maître de l’Ordre des Prêcheurs de 1992 à 2001, Timothy Radcliffe s’est fait connaître internationalement par nombreux livres et ses prises de position sur la société contemporaine et la situation de l’Église. Il vit actuellement au couvent des dominicains d’Oxford et passe une partie de son temps à enseigner et prêcher dans de très nombreux pays.

L’accompagnement en fin de vie et la dignité humaine

Conférence donnée par Marc Desmet, ce 7 mai 2019, à la communauté de Bruxelles dans le cadre du Forum Renaissance 2018-2019



Docteur Marc Desmet, sj
, est prêtre jésuite et médecin en chef de l’unité et de l’équipe mobile palliative de la clinique ‘Jessa’ à Hasselt et auteur d’ouvrages sur le sujet. L’accompagnement d’une personne en fin de vie, en soi déjà délicate et inhabituelle, demande aujourd’hui une vigilance particulière: les décisions se trouvent entre les mains de beaucoup d’intervenants qui agissent selon des attitudes et critères divergents: famille et amis, médecins et personnes soignantes. Comment préserver la dignité humaine dans un contexte culturel, juridique et médical en permanente évolution et marqué par une loi relative à l’euthanasie quasi unique dans le monde? Comment s’y prendre avec des questions comme l’euthanasie et la sédation si l’on veut éviter que les décisions difficiles ne se conforment pas spontanément à une intervention utilitaire ? Comment la fin de vie peut-elle nous faire découvrir du sensé ? Marc Desmet fait un plaidoyer pour la nuance et le ‘non savoir’ – voir le sous-titre de son ouvrage «Euthanasie: waarom niet? Pleidooi voor nuance en niet weten » à partir de sa pratique médicale quotidienne en éclairant les différentes décisions éthiques et en pointant l’importance de la ‘gestion’ en équipe de la douleur spirituelle sous-jacente.

La tension féconde du Dominicain

Ce 19 mars 2019, le frère Dominique Collin a donné un conférence sur la tension féconde du dominicain, au couvent de Bruxelles. Dominique Collin est théologien. Qu’est-ce qu’un Dominicain ? Un être passionné par la Parole de vérité au point de faire de celle-ci la mesure de sa vie, et aussi, en quelque sorte, son «excès». Car l’enjeu, pour une organisation vouée à la «communication» de l’Évangile, est celui-ci : pour parler à tous, il lui faut désapprendre son langage pour parler autrement. Voici l'intégralité de sa conférence.

 

Avec Lui, écouter l'envers du monde

Quiconque a rencontré le frère Bruno Cadoré op, a perçu qu’il y a un mystère chez cet homme. « Chez tout homme » préciserait-il lui-même malicieusement. Mais chez le fr. Bruno plus encore. Car s’il écoute beaucoup, il se confie peu. C’est à l’occasion de ce livre, où il ne peut écouter le lecteur, que celui-ci peut entendre ce que le fr Bruno peut nous dire. Il nous parle de lui-même dans la première partie de son livre. Il nous raconte sa famille, son enfance, ses études, sa vocation avec cette douceur et cette simplicité que seule permet l’amitié. Il est un amoureux de l’amitié. 

Ces confidences pudiques ont, par ailleurs, quelque chose d’initiatique. Elles sont un partage d’expérience qui nous emmène dans des mondes peu familiers : le métissage, les études de médecine, l’hôpital. Ce pourrait être une simple visite mais le fr Bruno va toujours plus loin, plus profond, vers « l’envers » des choses. Il nous introduit à son écoute personnelle de l’envers de la vie. Comme un médecin avec son stéthoscope, il aime chercher derrière les apparences ce qui reste caché et qui soutient ce que l’on voit, comme le corps porte le vêtement. C’est ainsi qu’il nous conduit toujours à un deuxième degré, voir à un troisième degré de réflexion, à une sorte de radiographie toujours plus approfondie du réel, de la vie, et de ce mystère de l’homme dont il est fasciné. Il n’y a pas seulement l’enfant malade et ce qu’il dit (« Qu’est-ce que tu veux que je dise pour toi à Jésus ? Car je le rencontrerai avant toi… ») , ni sa famille et ce qu’elle vit, ni l’entourage des soignants et ce qu’ils font. Il y a tout un cortège d’interrogations sur l’humanité de certains actes, de certains choix, de la manière de les poser ensemble, bref sur l’éthique en général, l’art de la médecine, l’art de l’action, quand aucune théorie ne peut vous dicter ce qu’il faut faire ici et rapidement. L’Ethique donc, et, à l’école du grand philosophe juif Emmanuel Levinas, l’éthique comme philosophie première. La responsabilité créatrice en quelque sorte. La vocation à se solidariser. « Me voici, je viens » ! L’appel que l’autre m’adresse, me fait exister moi-même, pour lui.

>> Lire la suite

Journée de formation de la famille dominicaine

En fondant l'Ordre des Prêcheurs, Saint Dominique avait pour unique désir d'offrir au monde la Parole divine, Parole qui agit en l'humain et lui ouvre le salut. "Salut" et "santé" sont des mots frères. A partir du livre du frère Paul Murray (Le vin nouveau de la spiritualité dominicaine, un nectar nommé bonheur, Paris, Salvator, 2017), des membres de la famille dominicaine revisitent quelques intuitions majeures de Saint Dominique. Parce que le bon est un cadeau pour le monde aujourd'hui !

Vous trouverez sur ce site les interventions des orateurs de la journée de formation en famille dominicaine, qui s'est tenue à l'Institut Saint-Dominique de Schaerbeek ce samedi 20 octobre 2018.

Interventions de Myriam Tonus, Annemie Deckers, Dominique Olivier, Ludovic Namurois, Eric de Clermont-Tonnerre.

 

>> Découvrir les interventions des orateurs de cette journée

Omerta dans l'Eglise - Opinion d'Ignace Berten

Pourquoi un si long silence?
Eglise, pédophilie, abus sexuels et maltraitance.

En quelques mois, l’étendue du drame de la pédophilie dont sont coupables prêtres, religieux, évêques et cardinaux éclate publiquement et se révèle dans l’Église et la société. Mais apparaît aussi au grand jour le fait que, systématiquement et partout, ce drame a été couvert dans l’Église par le silence, par une véritable omertà.

 



 

Espérer l'impossible - Dominique Collin

À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence humaine, entre naissance et mort, entre désespoir et espérance. Une conférence donnée à l'occasion de la sortie du livre "Le Christianisme n'existe pas encore".



Amoris Laetitia - Opinion d'Ignace Berten

Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en doute l’orthodoxie du pape. Cela trouble certains croyants. Afin de rencontrer cette inquiétude, Alain Thomasset et Jean-Miguel Garrigues se donnent pour tâche, comme théologiens au service de l’Eglise, de montrer que l’enseignement de François est en continuité avec celui de Jean-Paul II sur la famille et le mariage : il en est une actualisation. L’analyse de leur livre ne me convainc pas. Comme l’affirme le cardinal Kasper, François introduit un nouveau paradigme dans l’Église. Il met fin à la dérive autoritaire des papes précédents qui prétendaient définir une fois pour toutes les vérités auxquels tout fidèle est tenu d’adhérer définitivement, entre autres l’exclusion des divorcés remariés de l’accès à l’eucharistie.

Alain Thomasset et Jean-Miguel Garrigues, Une morale souple mais non sans boussole. Répondre aux doutes des quatre cardinaux à propos d’Amoris laetitia. Paris, Cerf, 2017.
Analyse : Ignace Berten

 



 

Rencontre avec Eric-Emmanuel Schmitt

Ce jeudi 16 novembre 2017, nous avons eu le plaisir d'accueillir l'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt à la Collégiale Saint Jean l'Evangéliste, à l'occasion de la sortie de son livre "La Vengeance du Pardon". Cette rencontre était en partenariat avec Siloë, R.C.F et CathoBel. Dans son nouveau roman, Eric-Emmanuel Schmitt explore les tréfonds de l'âme humaine au pays du pardon reçu et donné. A travers quatre histoires, il évoque les ambiguïtés du pardon et la façon dont il peut être parfois une douce vengeance. L'écrivain s'est inspiré au départ d'un fait réel : "un sérial killer n'avait manifesté aucune compassion pour ses victimes lors de son procès. L'une des mères des victimes avait eu un comportement inattendu. Elle était allée voir à plusieurs reprises le meutrier de sa fille en prison. L'avocat, interloqué par cette démarche, s'était tourné vers moi en tant que spécialiste des comportements humains pour avoir mon explication. Vingt ans plus tard, je lui réponds par ce livre." Un dialogue avec le frère Philippe Cochinaux

Rencontre littéraire :






  • 1
  • 2

Dominique Collin : L'Évangile inouï

Patrick Lens : De leeuw en het lam