Mourir par amour

« Trois semaines ou trois mois, c’est tout ce qu’il vous reste », voilà ce que des hommes et des femmes entendent parfois de la bouche de leur médecin. Ils sont atteints d’un cancer incurable. C’est le choc. C’est le même choc qu’Ignace a dû ressentir quand il a entendu le juge le condamner à être livré aux lions dans un cirque à Rome. Et pourtant, le long de sa route depuis Antioche jusqu’à son lieu de supplice, il réconforte les chrétiens désemparés qui viennent le rencontrer et surtout le consulter. Lui, le condamné, il les encourage dans leur vie de communauté. Il leur envoie des lettres qui sont toutes brûlantes d’amour. Car Ignace est un pasteur qui, dans sa vie personnelle de foi, a trouvé le modèle de sa vie : le Christ vraiment mort et vraiment ressuscité. Il aime tellement son Sauveur qu’il veut vivre et surtout mourir comme lui, pour devenir comme lui enfant de Dieu. Son ami, Polycarpe, partage ce même enthousiasme. Lui aussi connaîtra le martyre. Lui aussi transformera sa mort en une Eucharistie, c’est-à-dire en un don fait par amour. Voilà deux facettes complémentaires d’une belle histoire vraie qui nourrit le cœur et transforme l’âme.

Mots-clés: Publications, Publications récentes

Publications récentes

  • image

    La sollicitude

    Jésus a une manière bien à lui d’être présent aux gens, aux situations et au contexte religieux et social de son temps. Le mot qui, pour l’auteur, définit le mieux sa conduite est la sollicitude.… En savoir plus
  • image

    Identité et visibilité

    Identité et visibilité. Conflits de générations chez les Dominicains sous la direction de Stephan van Erp et Anton-Marie Milh o.p. préface du fr. Bruno Cadoré o.p., Maître de l'Ordre des Prêcheurs avec des contributions de: sr. En savoir plus
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Marc Desmet : Accompagnement et fin de vie

Adrien Candiard : Le dialogue interreligieux

  • Espérer l'impossible

    À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence En savoir plus
  • Amoris Laetitia

    Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en En savoir plus
  • 1
  • 2