2ème dimanche de l'Avent (année C)

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 9/12/18
Temps liturgique: Avent
Année liturgique : C
Année: 2017-2018

De qui se moque-t-on ? Luc commence son évangile par une introduction dramatique et solennelle : « l’an 15 de l’empereur Tibère », et il cite le nom de tous les rois, gouverneurs, princes et grands-prêtres de l’époque.  On a l’impression d’être dans un grand film hollywoodien avec fanfares et trompettes.  Et tout cela pour dire quoi ? Que la parole de Dieu fut adressée dans le désert.  Qui pourrait bien être intéressé par ce qui se passe dans le désert ? Vous imaginez cela : le soir, au journal télévisé, un journaliste parle des guerres et des grèves, et puis il annonce que Dieu a parlé à un ermite au fin fond des Ardennes.  Voilà une belle nouvelle ! Qui pourrait bien s’intéresser à cela et qu’est-ce que cela peut changer à ma vie ?

Lire la suite

2ème dimanche de l'Avent (année C)

Auteur: Didier Croonenberghs
Date de rédaction: 9/12/18
Temps liturgique: Avent
Année liturgique : C
Année: 2017-2018

Tibère, Pilate, Judée, Hérode, Galilée, Philippe, Iturée, Traconitide, Lysanias, Abilène, Hanne, Caïphe. A côté de ce tableau historique —et de cet exercice de lecture et de diction¬— Luc nous donne à entendre une voix, une personne, qui échappe aux prises de l’histoire, comme pour finalement l’inscrire dans notre histoire. Cette voix s’adresse à nous. Elle nous invite au désert, où rien n’est tracé, fixé, établi. C’est une voix prophétique à défaut d’être royale : celle de Jean-Baptiste.   En reprenant les mots d’Isaïe.

Lire la suite

34ème dimanche ordinaire (année B)

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 25/11/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si nous avons encore besoin d’un roi.  Je ne parle pas au niveau politique : je suis un fervent royaliste et monarchiste.  Mais je me posais la question en entendant tous les discours actuels sur la formation des jeunes et des enfants.  Près du couvent, il y a une antenne de l’ONE. Et sur les affiches de cet organisme on peut lire que l’enfant doit pouvoir trouver par lui-même les jeux et les activités qui lui conviennent.  A l’université, on parle de plus en plus de parcours personnalisés et de choix faits par les étudiants pour l’organisation de leurs études.  On parle d’ailleurs de moins en moins d’études, mais de formations.

Lire la suite

34ème dimanche ordinaire (année B)

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 25/11/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

 
Nous célébrons aujourd’hui la fête du Christ Roi de l’Univers. C’est l’occasion de nous poser la question : qui gouverne ? Qui gouverne notre cœur, notre vie ?

Le roi est celui qui incarne le gouvernement. C’est là sa définition. Gouverner c’est avant tout prendre des décisions, donner une direction à une action et finalement un sens à l’existence, au moins l’inscrire dans une certaine perspective. Et convenons d’appeler roi ou reine celle ou celui qui tient la barre, qui décide, qui gouverne. Celle ou celui qui finalement dit : « c’est par là qu’on va ».

Lire la suite

Centenaire de la fin de la première guerrre mondiale

Auteur: Dominique Collin
Date de rédaction: 11/11/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Sermon prêché le 11 novembre 2018 à la Collégiale Saint-Jean l'Evangéliste par le frère Dominique Collin, à l'occasion de l'armistice.

31ème dimanche ordinaire (année B)

Auteur: Didier Croonenberghs
Date de rédaction: 4/11/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Je suppose qu’il vous est déjà arrivé de feindre l’écoute ! Vous êtes pris par vos questions et vos soucis, quelqu’un vous parle et vous acquiescez, sans trop prêter l’oreille. C’est le lot de tout être humain… Nous faisons parfois semblant d’écouter mais notre cœur est un peu loin. Pire encore, nous pensons savoir à l’avance ce que l’autre va nous dire. J’imagine que c’est déjà arrivé à l’un ou l’autre d’entre vous… en voiture peut-être… ou durant une homélie !

Lire la suite

Toussaint (année B)

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 1/11/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Nous ne sommes pas seuls.  Nous sommes portés et soutenus par la prière de tous les croyants, ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui.  Nous sommes comme des gouttes d’eau.  Quand une goutte d’eau tombe seule du haut du ciel, elle tombe dans la terre et elle est avalée par la terre.  Elle disparaît. 

Lire la suite

30ème dimanche ordinaire (année B)

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 30/10/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

« Seigneur fait que je voie. »


« ὀφθείς », tout est là dans ce mot de l’évangile. « ὀφθείς », qui est, en grec, le participe aoriste du verbe ὁράω, voir. « ὀφθείς », « Il s’est donné à voir » : c’est le mot que l’on trouve pour parler dans l’Évangile (Lc 24,34) des apparitions du Ressuscité. « Il s’est fait voir ». Toute notre foi tient dans ce mot « ὀφθείς ». Ils l’ont vu revenir d’entre les morts.

Lire la suite

30ème dimanche ordinaire (année B)

Auteur: Mark Butaye
Date de rédaction: 30/10/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

“ Que veux-tu que je fasse pour toi ? ”
Méditation sur Mc 10, 46-52

  1. Regarder et voir

Dans le bureau de vote, il y a quelques semaines, il fallait exprimer parmi le grand nombre de candidats, celui ou celle qui retient notre préférence. Tâche difficile, car que savons-nous au fond ? Nous avions vu des visages souriants, des promesses évidentes, des rêves de changements, des couleurs. La présidente voyant que je cherche une cabine appropriée, s’approche : “ Bonjour Monsieur, puis-je vous aider ?”. Sa prudente question me fait penser à celle que Jésus pose à Bartimée : “Que veux-tu que je fasse pour toi ?”. Je la regarde interrogativement, nous sourions tous les deux et je soupçonne que nos âges et nos capacités pour au moins ce jour, ne devraient pas trop différer : “Merci madame, c’est gentil, je puis me débrouiller”.

Lire la suite

Dix Paroles pour la vie : découvrir le décalogue avec André Wénin