Etapes de la formation

1. Le Noviciat

Le noviciat est la première étape de la formation d'un dominicain. Il dure un an. Il débute par la prise d'habit. Cérémonie très simple mais prenante, elle a souvent lieu avant les vêpres. Tous les frères présents se rassemblent en silence. Devant le Provincial, les postulants se prosternent sur le sol, les bras en croix. Le Provincial leur pose alors la question : " Que demandez-vous ? " et les postulants répondent : " La miséricorde de Dieu et la vôtre "


Le Provincial les invite alors à se relever. Ce rite d'entrée, très ancien et impressionnant de sobriété, est immédiatement suivi de la vestition : deux frères aident le postulant à revêtir l'habit de l'Ordre. Tous ensuite se rendent au chœur pour le chant des vêpres. Après l'homélie a lieu le rite d'ouverture du noviciat qui rappelant qui se passe à ce moment n'est pas encore un engagement, le novice et l'Ordre restant libres l'un vis-à-vis de l'autre. En effet le Provincial prononce ces mots:

"Frères, je déclare qu'aujourd'hui commence votre noviciat. Vous avez an pour observer nos moeurs, et nous les vôtres. Si nos mœurs vous plaisent et si les vôtres nous plaisent, vous pourrez vous engager par la profession. Dans le cas contraire, vous êtes libres et nous sommes libres. "

Comment et où se déroule le noviciat ?

Pour le moment, les novices du Vicariat de Belgique-Sud font leur noviciat au couvent de Bruxelles. Exceptionnellement, en raison de son âge ou de son profil, le candidat à la vie dominicaine peut effectuer son année de noviciat dans un autre couvent ou encore dans un couvent anglais ou suisse. Là, sous la conduite d'un père-maître, il s'initie selon un rythme propre aux dimensions de la vie dominicaine, avec une importance accordée à la lecture priante de la Bible, la lectio divina. Tout noviciat est une initiation aux divers aspects de la vie dominicaine, tant de la vie de prière et d'étude, que de la vie apostolique et de la vie fraternelle, mais il est surtout un temps de discernement de sa vocation et de son choix et un temps de découverte de sa propre personnalité.

2. La profession simple

Au terme de son année de noviciat, s'il le demande et est accepté, le novice émet alors sa première profession. Celle-ci est dite temporaire, ou simple, pour trois ans. Cette étape est le premier engagement entre le frère et l'Ordre. Commence ainsi la seconde étape de sa formation qui mettra l'accent sur les études, celles de philosophie et de théologie. Ces études s'effectuent habituellement à l'Université catholique de Louvain. Le parcours ordinaire varie entre quatre et six ans. Selon les cas, une partie de ces études peut aussi se faire à l'étranger en étant attaché à un couvent dominicain de ce pays. Pendant le temps de leurs études, les frères résident au couvent Dominique Pire de Froidmont à Rixensart où, sous la conduite du père-maître des étudiants, ils continuent à se former à toutes les dimensions de la vie d'un Prêcheur : la vie spirituelle et communautaire, les premiers engagements apostoliques, la prédication et la recherche intelligente de la foi.

3. La profession solennelle

Après trois ou quatre années de profession simple, le frère peut s'engager définitivement dans l'Ordre des Prêcheurs. Il est alors député totalement, et "jusqu'à la mort", comme le dit le texte de la profession solennelle, à l'annonce de l'Evangile.

Ensuite viendront éventuellement les étapes des ordinations diaconale et presbytérale.