In memoriam Pater Wim Schreyen

Wim Schreyen is overleden op 13 november 2018 in Gasthuisberg te Leuven.

Hij werd geboren op 30 september 1942 als oudste van twee kinderen te Oosterzele. Hij volgende Moderne Wetenschappen aan het St.-Gregoriusinstituut in Ledeberg. Hij trad toe tot de orde in 1960. Zijn eerste jaar filosofie deed hij in Zwolle en daarna in ons studiehuis in Leuven en tenslotte aan het CKS. Hij werd in 1968 priester gewijd en behaalde daarna het licentiaat Morele en Religieuze Wetenschappen aan de KUL.

We gedenken in eerbied een medebroeder die heel zijn leven in dienst heeft gesteld van zijn medebroeders en we zijn God dankbaar dat Hij hem ons geschonken heeft.

We nemen afscheid van Wim zaterdag 17 november  2018 om 10 u. in de Sint-Jozefsparochiekerk, Bogaardenstraat, te Leuven. U wordt allen uitgenodigd om in dankbaarheid van hem afscheid te nemen.

Lire les psaumes aujourd’hui

Samedi 06.04.2019 de 9h30 à 16h30

Benoît Standaert, osb: est exégète et moine bénédictin de l’abbaye de Sint Andries (Zevenkerken – Brugge). Le livre des psaumes est un trésor, une cathédrale, une véritable école de prière, la matrice de toute prière vocale depuis deux millénaires et demi. Comment retrouver la pratique de cette prière  ? Un peu d’étude nous éclaire sur sa dynamique  : l’originalité de sa disposition en cinq livres, et l’art de prier cet enchaînement des cent-cinquante poèmes. Entrons-y par les Psaumes un et deux, considérons l’enchaînement heureux des psaumes 120-121-122 et jetons un regard sur le Hallel final (146 à 150). Le tout commence par une béatitude et débouche sur une louange sans fin de tout ce qui a souffle. « La louange est le sel de la terre; elle consacre la terre » ( Jules Monchanin).
Participation : 10 €, y compris un sandwich dans l’heure de midi ;
Inscription nécessaire: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

Catholiques et Alévis : un moment d’intériorité

Samedi 27.04.2019

 

Myriam Tonus est théologienne dominicaine et Harun Ozdemir vient avec son groupe alévi. Moments d’intériorité à partir de deux traditions religieuses : le catholicisme et l’alévisme - mouvement soufi se rattachant aux douze imams chiites - qui nous invitent à entrer dans leur spiritualité exprimée par des textes, des chants et des danses.
Co-organisé avec El Kalima, Coexister Bruxelles et Axcent
Participation : 10 €, avec pause boissons.

L’accompagnement en fin de vie et la dignité hu- maine: une approche éthique et spirituelle nuancée.

Mardi 07.05.2019  à  20h15

Docteur Marc Desmet, sj, est prêtre jésuite et médecin en chef de l’unité et de l’équipe mobile palliative de la clinique ‘Jessa’ à Hasselt et auteur d’ouvrages sur le sujet. L’accompagnement d’une personne en fin de vie, en soi déjà délicate et inhabituelle, demande aujourd’hui une vigilance particulière: les décisions se trouvent entre les mains de beaucoup d’intervenants qui agissent selon des attitudes et critères divergents: famille et amis, médecins et personnes soignantes. Comment préserver la dignité humaine dans un contexte culturel, juridique et médical en permanente évolution et marqué par une loi relative à l’euthanasie quasi unique dans le monde? Comment s’y prendre avec des questions comme l’euthanasie et la sédation si l’on veut éviter que les décisions difficiles ne se conforment pas spontanément à une intervention utilitaire ? Comment la fin de vie peut-elle nous faire découvrir du sensé ? Marc Desmet fera un plaidoyer pour la nuance et le ‘non savoir’ – voir le sous-titre de son ouvrage «Euthanasie: waarom niet? Pleidooi voor nuance en niet weten » à partir de sa pratique médicale quotidienne en éclairant les différentes décisions éthiques et en pointant l’importance de la ‘gestion’ en équipe de la douleur spirituelle sous-jacente.
Participation : 5 €.

L’Europe et les valeurs?

Mardi 04.06.2019  à  20h15

Baudouin Decharneux est professeur à l’ULB et membre de l’Académie Royale de Belgique et Johan Verstraeten est professeur à la KULeuven. L’Europe déclare être fondée sur un certain nombre de valeurs: «un avenir pacifique fondé sur des valeurs communes». Les valeurs déclarées (dignité humaine, solidarité…) sont-elles réellement au fondement de la pratique européenne? Peuvent-elles l’être? Y a-t-il ou non convergence dans l’interprétation qui leur est donnée?
Participation : 5 €.

  • 1
  • 2
  • Espérer l'impossible

    À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence En savoir plus
  • Amoris Laetitia

    Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en En savoir plus
  • 1
  • 2

Présentation du Pub The Blackfriars (KTOTV)