Journée de formation de la famille dominicaine

En fondant l'Ordre des Prêcheurs, Saint Dominique avait pour unique désir d'offrir au monde la Parole divine, Parole qui agit en l'humain et lui ouvre le salut. "Salut" et "santé" sont des mots frères. A partir du livre du frère Paul Murray (Le vin nouveau de la spiritualité dominicaine, un nectar nommé bonheur, Paris, Salvator, 2017), des membres de la famille dominicaine revisitent quelques intuitions majeures de Saint Dominique. Parce que le bon est un cadeau pour le monde aujourd'hui !

Vous trouverez sur ce site les interventions des orateurs de la journée de formation en famille dominicaine, qui s'est tenue à l'Institut Saint-Dominique de Schaerbeek ce samedi 20 octobre 2018.

Interventions de Myriam Tonus, Annemie Deckers, Dominique Olivier, Ludovic Namurois, Eric de Clermont-Tonnerre.

1918-2018 : la paix en Europe ?

Mardi 30 octobre 2018 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Georges Berghezan 
est chargé de recherche au GRIP, le Groupe de recherche et d’information sur la paix. Cent ans après l’armistice de 1918, où en sont les enjeux de paix aujourd’hui en Europe? En 1918, on proclamait « plus jamais la guerre » ; on le proclamait de nouveau en 1945… Aujourd’hui, inquiétudes et incertitudes : les tensions avec la Russie, les relations difficiles avec les États-Unis, le rôle de l’OTAN… A-t-on besoin d’une défense européenne et à quel prix ? Participation : 5 €.

La question du genre: approches chrétienne et musulmane

Mardi 20 novembre 2018 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Ignace Berten est dominicain et théologien et Ghaliya Djelloul est assistante de recherche à l’UCL. 

Le thème du genre est très discuté aujourd’hui, il a des significations différentes. Il fait peur à beaucoup. Chrétiens et musulmans n’ont ni les uns ni les autres une approche commune à ce sujet. Mais y a-t-il des convergences ou des divergences de fond entre les approches chrétiennes et musulmanes et lesquelles ? Comment discerner?


Une conférence co-organisée avec El Kalima, Coexister Bruxelles et Axcent
Participation : 5 €.

J.S. Bach, Weihnachtsoratorium [BWV 248]

Samedi 1er décembre 2018 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

CONCERT : Hildebrandt Consort – direction : Wouter Dekoninck

Une nouvelle vie, de l’espoir, l’attente, lumière dans les ténèbres, sonnez des trompettes !, des scènes pastorales… Y a-t-il eu un compositeur qui a mis en musique le récit biblique de Noël de façon aussi inventive et prégnante que … Johann Sebastian Bach? Bien que l’Allemagne ait connu une tradition de contes musicaux de Noël, appelés ‘Weihnachtshistorien’, Bach a imaginé une autre approche:  en 1734-35 il compose une œuvre en six parties destinées aux trois jours festifs de Noël, au Nouvel An, au premier dimanche du Nouvel An et à la fête de l’Épiphanie. La composition reprend les éléments typiques des passions : textes bibliques, chorals luthériens et une poésie adaptée, donnant ainsi à l’ensemble une stratification tridimensionnelle. En plus, cette musique devient encore plus universelle par le fait que Bach puise abondamment dans ses cantates profanes ! Le ‘Hildebrandt Consort’ et Wouter Dekoninck exécuteront la première, la troisième et la sixième cantates du chef d’œuvre musical qu’est le Weihnachtsoratorium. Des solistes et musiciens de premier rang nous présenteront une montée inoubliable vers la fête de Noël.

Nieuw leven, hoop, verwachting, licht in de duisternis… Steek de trompetten! Herderlijke taferelen… is er ooit één componist geweest die zo pakkend en vindingrijk het bijbels kerstverhaal op muziek heeft gezet als J. S. Bach? Hoewel Duitsland een traditie kende van ‘Weihnachtshistorien’, op muziek gezette kerstvertellingen, besloot Bach om het anders aan te pakken: hij zou in 1734-35 een zesdelig werk creëren, bestemd voor de eerste, tweede en derde Kerstdag, Nieuwjaarsdag, de eerste zondag na Nieuwjaar en Driekoningen. Daarbij inspireert hij zich op de typische bouwstenen van zijn passies: Bijbelse teksten, lutherse koralen en nieuw gecomponeerde poëzie waarmee hij zijn werk een driedimensionale gelaagdheid geeft. Helemaal universeel wordt de muziek als je weet dat Bach rijkelijk putte uit enkele wereldlijke cantates! Hildebrandt Consort en Wouter Dekoninck vertolken met hun uitmuntende zangers en instrumentalisten de eerste, derde en zesde cantate uit Bachs Weihnachtsoratorium. Kan u zich een mooiere Kerst voorstellen?


Église des Dominicains, Avenue de la Renaissance 40, 1000 Bruxelles.
Prévente | Voorverkoop 22 € | Entrée | Ingang: 25 € | VIP 35 €
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; réservation jusqu’au 29.11.18 -
IBAN BE39 0689 3139 3219

 

Ceci n’est pas un évangile comme les autres. Lire l’évangile de Luc autrement.

Mardi 11 décembre 2018 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Geert Van Oyen 

Geert Van Oyen est professeur d’exégèse du Nouveau Testament à l’UCL. L’évangile de Luc se distingue nettement des trois autres évangélistes dans le Nouveau Testament (Mathieu, Marc, Jean). Il nous montre un Jésus soucieux de ne pas perdre de vue les plus faibles et les personnes marginalisées. Le choix de Jésus pour favoriser une couche sociale méconnue révèle en même temps un autre visage de Dieu. Mais Luc est aussi l’auteur des Actes des apôtres: inspirés par l’Esprit, les disciples doivent continuer dans l’histoire ce que Jésus a commencé. Geert Van Oyen nous fait découvrir quelques particularités prégnantes de cet évangile par une lecture narrative approfondie de quelques extraits.
Participation : 5 €.

Conférence-débat avec Martin Steffens

Mercredi 12 décembre 2018  à 20h.
Collégiale Saint-Jean l'Evangéliste à Liège

Une rencontre grand public, animée par le frère Philippe Cochinaux, avec le philosophe Martin Steffens autour son dernier livre "L'amour Vrai" paru chez Salvator.

Martin Steffens
est père de trois enfants et agrégé de philosophie. Il enseigne la philosophie en classes préparatoires littéraires au lycée Georges de la Tour de Metz. Il est l’auteur des « Chroniques du Candide » dans La Vie. Il a publié chez Salvator un "Petit Traité de la joie", très remarqué.

Une conférence en collaboration avec la Librairie Siloë de Liège, RCF, Logos et Dominicains.TV.

Dominicains de Liège
Place Xavier Neujean, 32
4000 Liège

Où en est l’œcuménisme aujourd’hui ?

Mardi 22 janvier 2019 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Guido Vergauwen, op. est théologien, spécialisé dans les questions œcuméniques et recteur émérite de l’université de Fribourg (Suisse). Depuis Vatican II, l’Église catholique s’est fortement ouverte à l’œcuménisme. Cela ne veut pas dire que tout soit simple : il y a des avancées évidentes, par moments des coups de frein… Le rythme n’est pas le même dans les relations avec le monde de l’orthodoxie, avec les Églises de la Réforme, luthériens et réformés, ou avec les Églises évangéliques. Où en est-on ? Comment avancer ? Sur quels terrains ?
Participation : 5 €.

Le féminisme en christianisme et en islam

Mardi 5 février 2019 à 20h15
Dominicains de Bruxelles

Malika Hamidi et Laurence Flachon

Malika Hamidi est docteure en sociologie et auteure de «Un féminisme musulman, et pourquoi pas ?». Laurence Flachon est pasteure de l’Église protestante unie de Belgique.

Le féminisme est un mouvement sociétal très large et différencié. Au sein de ce mouvement, il y a un féminisme spécifiquement chrétien, qui porte à la fois sur la place des femmes dans la société et dans les Églises. Plus récent, il y a aussi un féminisme musulman. Similitudes et différences entre ces féminismes à dimension religieuse.
Co-organisé avec El Kalima, Coexister Bruxelles et Axcent

Participation : 5 €.

 

Enjeux de la santé hospitalière aujourd’hui

Mardi 26 février 2019 à 20h.15
Dominicains de Bruxelles

Jacques van Rijckevorsel et Arnaud Gorgemans

Jacques van Rijckevorsel est président du CA des cliniques Saint-Luc à Bruxelles. Arnaud Gorgemans est directeur des mutualités chrétiennes et membre du CA des Cliniques de l’Europe (Ste-Élisabeth et St-Michel à Bruxelles). L’hôpital, et en particulier un hôpital universitaire, est une très grosse entreprise. Son but est le soin des personnes, des patients. Mais il est soumis aussi à des impératifs d’efficacité technique et de rentabilité économique. Comment se pose concrètement la question ? Faut-il à tout prix développer les techniques les plus coûteuses peut-être au détriment de la santé pour tous vu la limite des budgets publics ? Comment un chrétien responsable peut-il gérer cette tension ? Participation : 5 €.

L’excès et la mesure : la tension féconde du Dominicain

Mardi 19 mars 2019 à 20h.15
Dominicains de Bruxelles

Dominique Collin, op

est théologien. Qu’est-ce qu’un Dominicain ? Un être passionné par la Parole de vérité au point de faire de celle-ci la mesure de sa vie, et aussi, en quelque sorte, son «excès». Car l’enjeu, pour une organisation vouée à la «communication» de l’Évangile, est celui-ci : pour parler à tous, il lui faut désapprendre son langage pour parler autrement. Participation : 5 €.

  • 1
  • 2
  • Espérer l'impossible

    À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence En savoir plus
  • Amoris Laetitia

    Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en En savoir plus
  • 1
  • 2

Web TV avec André Wénin